F1 – GP de Singapour – Doublé des Ferrari !

Ce weekend, la Formule 1 posait ses valises à Singapour à l’occasion d’un Grand-Prix nocturne. Leclerc a réalisé une belle performance en qualifications et s’élançait en pôle, devant Hamilton. Le pilote Monégasque avait toutes ses chances, car il est difficile de doubler sur ce circuit urbain. 

 

Vettel le plus malin

L’extinction des feux fut très rapide et Leclerc ne s’est pas fait piéger. Aucun incident majeur à signaler, si ce n’est des petits accrochages qui ont touché Sainz, Russell et Hulkenberg. Vettel a même failli dépasser Hamilton mais ce dernier a bien défendu sa place. Côté Français, Gasly a réalisé un bon départ tandis que Grosjean a effectué un départ catastrophique. Durant les premiers tours, les leaders se sont regardés dans le blanc des yeux, les voitures roulaient à plus de dix secondes des temps de qualifications.

Ricciardo effectuait une bonne remontée : au 11e tour, il pointait à la 12e position. Au 18e tour, Kubica faisait office de bouchon et ceux qui s’étaient arrêtés quelques tours avant perdaient beaucoup de temps. Au 20e tour, les premiers leaders passèrent au stand. Il s’agit de Vettel et Verstappen. Leclerc s’est arrêté le tour suivant, mais pas Hamilton. Vettel est ressorti devant Leclerc, preuve que les gommes blanches fonctionnent bien.

Replay du départ assez calme.

 

La voiture de sécurité en piste

Verstappen en a profité pour se rapprocher des Ferrri, sans pour autant se faire menaçant. Au 25e tour, Bottas a haussé son rythme pour passer son coéquipier en cas d’arrêt de Hamilton, mais son équipe lui a dit de ralentir. Heureusement pour lui, Hamilton s’est arrêté quelques tours après. Au 30e tour, Vettel et Gasly ont joué avec le feu, l’accident a été évité de peu. A ce moment de la course, le leader est Giovinazzi, qui ne s’était pas arrêté. Ricciardo a crevé au 35e tour après un contact avec Giovinazzi. Pendant le même temps, Leclerc signe le meilleur temps en course. Un tour après, Russell s’est crashé après un contact avec Grosjean. La safety car a fait son apparition pour dégager sereinement la Williams. En 12 éditions, la voiture de sécurité est toujours sortie des stands au moins une fois par course. Le peloton s’est donc retrouvé groupé.

 

Fin de course sous tension

La relance de course était bien calme. Gasly est rentré en contact avec Stroll, provoquant l’arrêt au stand de ce dernier. Il a cassé l’aileron et a crevé. Au 44e tour, Perez a eu un problème mécanique et s’est arrête sur le bord de la piste. Cet incident a provoqué une nouvelle fois l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Vettel devra une nouvelle fois gérer la relance, avec un Leclerc qui fait tout pour reprendre la première position. Une fois la safety car écartée, Vettel ne s’est pas fait piéger. Gasly a effectué un magnifique dépassement à la reprise. Le français marque de bons points avec sa Toro Rosso. Un tour après, Kvyat tente un dépassement suicidaire sur Raikkonen, provoquant un accident entre les deux. La voiture de sécurité rentre une nouvelle fois en piste. Cette fois-ci, Vettel a déposé son équipier lors de la relance. Ensuite, les positions n’ont pas changé, malgré la pression de Hamilton sur Verstappen.

 

Les Ferrari finissent donc sur le podium, avec Vettel devant Leclerc. Verstappen complète le podium. Pas de Mercedes sur le podium. Rendez-vous la semaine prochaine pour le Grand Prix de Russie, à Sotchi.

A propos de l'auteur

Fan de catch et de Formule 1 ! Fier supporter de Guingamp !

Poster un commentaire

mattis dapibus dictum Curabitur eleifend diam nec Lorem pulvinar efficitur. dolor.