F1 – GP de Singapour – Essais Libres : Duel à 3

Sur un circuit complètement différent, de nombreuses écuries ont dû s’adapter. Changements aérodynamiques en pagaille, comportement des pneus à explorer, et redistribution des cartes quant à l’avantage de performance. Après deux Grands Prix favorables à Ferrari, il ne serait pas rare de voir une Red Bull ou une Mercedes sur la toute première ligne dimanche.

Max la menace

Ultra-rapide en EL1, le pilote titulaire de chez Red Bull n’en finit plus d’impressionner. Avec un tour chronométré à 1’40’’259, il devance ses principaux rivaux d’au moins 2 dixièmes. Son plus proche poursuivant, Vettel, bénéficiant lors de cette séance d’un nouvel aileron censé améliorer la force d’appui de sa voiture, réussit donc à se placer devant les deux Mercedes de Hamilton et Bottas. Le Finlandais, peu en veine, s’est d’ailleurs retrouvé contre le mur, écourtant sa séance. Derrière, Albon assurait sa place, tandis qu’Hülkenberg, sans volant pour l’année prochaine, s’en sortait avec une très belle 6è place. Le pilote Renault est suivi par les deux pilotes McLaren (Sainz 7è, Norris 8è), puis de Kvyat et de Gasly. À noter donc que le vainqueur des deux derniers GP n’est pas dans le top 10, Leclerc ayant été victime d’une casse de boite de vitesse.

Hamilton dans la nuit

Au cours d’une séance qui se déroulait de nuit, et toujours sous une température haute (plus de 20°C), c’est cette fois Mercedes qui a tiré son épingle du jeu, à travers Hamilton. Le Britannique, plus rapide que la meute, devance Verstappen de 2 dixièmes de seconde. Vettel réalise une nouvelle fois un temps plutôt correct, se classant 3è. Bottas n’arrive à faire mieux que 4è, tandis qu’Albon se classe 5è, juste devant Leclerc. On retrouve à nouveau Sainz, Hülkenberg, Norris et Gasly dans le top 10. Si l’Allemand semble comprendre parfaitement sa voiture sur ce circuit de ville, il semblerait que Ricciardo ait un peu plus de mal.

Autre problème, et cette fois pour l’ensemble des écuries, ce sont les étincelles. Générées par le frottement du fond plat des voitures sur le tracé, elles sont en quantité bien plus importante sur ce circuit bosselé. Il en résulte une augmentation critique du baquet du pilote, qui surchauffe très rapidement. L’endurance sera une vertu cruciale pour remporter ce GP.

Leclerc pour finir

Dans une troisième séance d’essais libres marquée par la sortie de la VSC, ainsi que d’un drapeau rouge, c’est finalement Charles Leclerc qui réussit à tirer son épingle du jeu. Coincé en quatrième rapport lors des EL1, il l’a cette fois passée, afin de finir 2 dixièmes devant Hamilton. Son coéquipier, Vettel, se classe troisième. Suivent alors Bottas, Albon, Verstappen, Sainz, Norris, Hülk et Ricciardo. Cela annonce une belle bataille, tant pour la pole que pour les places d’honneur. Il est clair que les 3 top teams sont en forme, tout comme les moteurs Renault. Derrière, il est à noter que les Haas ont réussi à finir derrière Russel. Un véritable exploit.

Rendez-vous donc à 15h ce samedi pour suivre les qualifications du GP de Singapour, qui s’annoncent acharnées. Qui de Hamilton, Leclerc, Vettel ou Verstappen sera en pole ? Bottas peut-il créer la surprise ? Grosjean passera-t-il en Q2 ?

A propos de l'auteur

Si un jour on m'avait dit que je deviendrais journaliste F1 ... Fan d'athlètes espagnols en tout genre, mais surtout d'un en particulier. Considéré comme un footix par mes pairs, je supporte fièrement l'Olympique Lyonnais. Considéré comme un basketix par mes pairs, je supporte fièrement GSW.

Poster un commentaire

suscipit Sed fringilla vulputate, dolor. elit. massa Curabitur risus sit