F1 – GP de Styrie: Hamilton se relance

0
Ligue 1

Lewis Hamilton vient de remporter une dominante victoire au GP de Styrie. Il remporte son 85e succès en carrière, devant son équipier Bottas et Max Verstappen.

Il était revanchard. Et il n’a pas manqué son rendez-vous. Lewis Hamilton a été dominant et a vaincu sa malédiction qui durait depuis quatre éditions sur le Red Bull Ring. C’est sa première victoire, depuis 2016. Mercedes a aussi montré sa domination sur ce sport. Technique, tant la W11 était performante ce dimanche. Et stratégique, en prolongeant le premier relais de Bottas, pour coiffer Verstappen dans les dernières boucles.

Le classement final du GP de Styrie – Crédits Image: FORMULA 1

Un départ chaotique pour Ferrari

Hamilton a donc emmené le paquet tranquillement à l’extinction des feux. Premier à se signaler, Sainz manque de faire l’extérieur au virage 1 à Verstappen, sans succès. Le reste du peloton suit sans encombre ou presque.C’est au virage de Remus (Turn 3) qu’il va y avoir du grabuge.

Vettel, qui s’était mal élancé, tente de dépasser Magnussen, mais il laisse un espace à l’intérieur. Charles Leclerc voit cet espace et s’infiltre. Mais Vettel ferme la porte, sans avoir vu Lelcerc. Le monégasque grimpe sur la voiture de l’allemand, arrache l’aileron arrière, et détruit son fond plat. Les dégâts sont importants. Les rouges se retirent tristement. La voiture de sécurité sort pour permettre de retirer les débris.

Un milieu de course plutôt calme

A la relance, Hamilton gère aussi calmement que possible les ardeurs de Verstappen. Il creuse rapidement un écart et gère sa course. Bottas perd du temps, bloqué par Sainz. Il trouve la faille avec le DRS sur l’espagnol mais a 6s de retard sur Verstappen. S’en suit une course assez calme, avec quelques batailles interessantes: Norris-Stroll, Ocon-Riccirado…

Verstappen tente l’undercut au 24e tour, en rentrant au stand. Hamilton lui emboîte le pas au 27e. S’en suit la valse des arrêts aux stands. Grands perdants de cette valse, McLaren, qui a connu un problème avec ses deux pilotes aux stands. Bottas décide lui de s’arreter au 34e tour, se donnant ainsi un matelas de 10 tours avec ses pneus.

Une fin de course animée

Si la victoire de Lewis Hamilton ne fait plus aucun doute, la seconde place de Verstappen ne tient qu’à un fil. En effet, le batave n’arrive pas à soutenir le rythme du britannique. Pire encore, Bottas revient assez fortement sur lui, jusqu’à le dépasser à 3 tours du but. Mais les grosses batailles sont derrière.

En effet, Perez est chaud bouillant en cette fin de course. Lui qui a remonté 12 places jusque là,au prix de quelques belles passes d’armes se trouve derrière Albon 4e. Il tente de le dépasser à deux boucles du but, mais casse son aileron avant. Derrière lui, Ricciardo retient Stroll, et Norris revient sur eux. Au 70e tours, le canadien tente une attaque sur Ricciardo, mais il entraine l’Australien au dela des limites. Norris en profite pour s’intercaler entre les deux, et dépasse Stroll dans le dernier tour. Mieux, le groupe de trois revient comme une balle sur un Perez à l’agonie. Norris réussit à le dépasser au turn 9, Stroll tente sur la ligne droite des stands la même manoeuvre, sans succès.

Les Français dans l’histoire?

Ocon, parti 5e, a fait une belle course, jusqu’au 28e tour. Il a du rentré au stands pour abandonner. Un problème de refroidissement a forcé l’équipe française a prendre cette précaution pour éviter d’endommager le moteur.

Gasly, longtemps dans les points, fini 15e suite à une mauvaise stratégie de son équipe, qui a décidé de lui chausser les pneus durs. En manque de rythme, il finit par chausser des pneus tendres pour les 10 dernières boucles. Grosjean a quant à lui effectué une belle course à une anonyme 13e place. Se battant avec les Alfa Roméo et son équipier Magnussen toute la course.

Hamilton remporte donc la 85e victoire de sa carrière. Il aurait pu avoir le meilleur tour, mais Carlos Sainz, lui enlève, signant au passage le record de la piste en 1:05.000. Quoiqu’il en soit, l’anglais avait à charge de montrer qu’il est encore le meilleur aujourd’hui.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here