F1 – GP des Etats – Unis : Bottas en pole, pour espérer

Les qualifications du GP des Etats-Unis se déroulaient aujourd’hui à Austin, au Texas. Sous un grand soleil, on a pu voir de nombreux pilotes très rapides, prêts à en découdre. Finalement, c’est Bottas qui réussit à prendre les devants, reléguant son équipier à la 5e place. Vettel et Max Verstappen complètent le podium de cette séance de qualifications.

Pas de surprise en Q1

On le savait déjà avant le début de la séance, et la Q1 nous a donné raison : les Williams restent une nouvelle fois à quai. Il en est de même pour Pérez, qui a quand même roulé afin de rentrer dans la fenêtre des 107 %. La petite surprise, s’il en fallait une, est l’élimination des deux Alfa Roméo en Q1, donc. On notera la première place provisoire de Norris, et la quatrième position de Gasly. Dommage donc que la grille ne s’arrête pas la.

L’information à ajouter, que l’on peut bien voir lors de cette Q1, est que la piste ne cesse de s’améliorer, avec des chronos qui tombent de plus en plus. Démonstration en a été faite en Q2 et Q3.

L’écrémage continue en Q2

Au cours de la deuxième partie de qualifications, Stroll a rejoint son coéquipier aux stands, en terminant 14è de la séance. Les autres pilotes quittant les qualifications à ce stade sont : Kvya, Hülkenberg, Magnussen et Grosjean. On aura le droit de voir Gasly se disputer une place parmi les 10 premiers. Le pilote français prouve une nouvelle fois qu’il est performant.

En revanche, le cauchemar continue donc pour l’écurie Haas. Alors qu’elle évolue sur ses terres, l’équipe américaine déçoit une nouvelle fois, et ne verra pas la Q3.

Bottas puissance 5

Vint donc la Q3, où finalement tout ce joue. Et à ce petit jeu de cache cache, c’est finalement Mercedes qui a tiré son épingle du jeu. Depuis 2006, Ferrari n’a plus la pole aux USA. Une fois de plus, et après 2 ans de règne Rosberg suivi de 3 ans de règne Hamilton, une nouvelle Mercedes partira devant. Bottas domine donc la meute, record de la piste à la clé, et devance Vettel, Verstappen, Leclerc et Hamilton, seulement 5e. Si le Britannique n’a besoin que d’une 8e place pour être sacré, pas de doute qu’il ira au moins chercher le podium. Albon est 6e, Sainz, Norris, Ricciardo et Gasly complètent ce top 10. Bottas signe ici sa 5e pole de la saison, autant que Charles Leclerc.

Bottas s’offre les moyens de repousser un peu plus l’échéance. Il faudra cependant un gros concours de circonstances pour ne pas voir Hamilton décrocher son 6e titre de Champion du Monde, 11 ans et 1 jour après son premier.

A propos de l'auteur

Si un jour on m'avait dit que je deviendrais journaliste F1 ... Fan d'athlètes espagnols en tout genre, mais surtout d'un en particulier. Considéré comme un footix par mes pairs, je supporte fièrement l'Olympique Lyonnais. Considéré comme un basketix par mes pairs, je supporte fièrement GSW.

Poster un commentaire

diam Nullam felis Curabitur ut libero.