F1 – GP D’Espagne – Mercedes et Hamilton intraitables

Dans une course qu’il a contrôlé depuis le départ, Lewis Hamilton remporte son 3ème GP d’Espagne consécutif, devant Valterri Bottas et Max Verstappen. C’est le 5ème doublé consécutif de la firme à l’étoile depuis le début de la saison.

Rien ne résiste à Mercedes! Intouchables en qualifications, intraitables en course… Lewis Hamilton et Mercedes n’ont rien laissé à la concurrence! Et encore moins à son équipier Bottas qu’il a maté au départ de cette course.

En effet, au départ, Hamilton et Vettel prennent un meilleur envol que Bottas. Mais au premier virage Vettel bloque la roue, laisse les Mercedes. Il va même gêner Charles Leclerc dans le virage 2… Pour au final perdre la troisième place sur un magnifique mouvement de Verstappen dans la longue courbe du virage 3. Peu de grabuge dans cette première boucle, hormis une sortie de piste de Raïkkönen dans le T4, sans gravité.

Le classement à la fin du 1er tour est le suivant: Hamilton, devant Bottas, Verstappen, Vettel, Leclerc, Gasly, Grosjean et Magnussen complètent le top 8. Ce classement ne bougera pas avant le 7ème tour. Tour où Leclerc se rapproche dangereusement de Vettel… Avant de tenter une première attaque au 10ème tour, sans succès. Mais le board de la Scuderia intervient pour empêcher l’accrochage: Vettel laisse passer Leclerc au 12ème tour.

Une course de position

Peu d’action dans ce premier tiers de course… Hormis une petite passe d’armes entre Ricciardo et Sainz pour la 11ème place, sans que le pilote Renault réussisse à trouver la faille sur l’espagnol. Vettel ouvre la salve des changements de pneus au 20ème tour, montant des Mediums. Verstappen le suit au 21ème tour pour monter des pneus Soft, et Gasly au 23ème pour monter des Mediums. Leclerc se stoppe au 26ème tour pour mettre des pneus Hard. Enfin Bottas et Hamilton mettent fin à la vague des leaders au stands pour chausser des Mediums au 27ème et 28ème tour.

Crédits: Twitter FORMULA 1

 

Quelques belles manœuvres à noter: Kvyat fait l’extérieur à Raïkkönen au virage 4. Et Ricciardo réussi à dépasser Sainz au virage 1. Encore une fois devant, seuls les Ferrari animent la course. Vettel remonte sur Leclerc dès le 30ème tour, tente une attaque au 33ème, avant que l’équipe intervienne une nouvelle fois. Leclerc laisse Vettel repasser devant. Vettel ré-ouvre le bal des arrêts au 41ème tour. Suivi par Verstappen au 44ème tour, et Bottas au 46ème… Avant un accrochage entre Stroll et Norris qui laisse les deux pilotes sur le carreau et qui oblige l’intervention de la Safety Car.

Plus de mouvements devant mais des luttes pour les points derrière

Hamilton et Leclerc en profitent pour changer de gommes ainsi que quelques autres pilotes derrière. La course est relancée au 53ème tour. Gasly tente un manœuvre sur Leclerc au virage 1, sans succès. Au même moment Magnussen réussi sa manoeuvre sur Romain Grosjean, solide 7ème jusque là… Le danois force le français à couper le 2ème virage et lui fait salir les pneus. Dès lors commencent les difficultés pour Grosjean qui chutera au 10ème rang, se faisant pousser à deux autres reprises en dehors du circuit.

Crédits: Twitter FORMULA 1

Lewis Hamilton franchit la ligne d’arrivé de cette course qu’il a maîtrisé devant Bottas et Verstappen. Vettel, Leclerc, Gasly, Magnussen, Kvyat, Sainz et Grosjean complètent le top 10 de cette course. Hamilton reprend la tête du championnat, 7 points devant Bottas (112 contre 105). Verstappen reprend la 3ème place à Vettel (66 contre 64), Leclerc reste 5ème (57 points). Gasly est 6ème avec 21 points et Grosjean marque son 1er point (17ème).

Crédits: Twitter FORMULA 1

Rendez-vous dans 15 jours pour le GP de Monaco!!

A propos de l'auteur

Fan invétéré de Formule 1 depuis 1989

Poster un commentaire

risus sit Curabitur nunc Sed amet, ipsum ut