Auto/Moto

F1 : Liam Lawson, on en veut encore !

Dans un week-end chaotique sur le plan météorologique, Liam Lawson a fait ses grands débuts en Formule 1. Le remplaçant de Daniel Ricciardo chez Alpha Tauri a très bien travaillé et progressé tout au long des deux jours en piste. Le Néo-Zélandais pourrait avoir une seconde opportunité, dès la semaine prochaine à Monza.

 

En 24 heures, la vie de Liam Lawson a complètement changé. De pilote de réserve, engagé à l’année en Super Formula, le Néo-Zélandais s’est retrouvé titulaire chez Alpha Tauri pour le Grand Prix des Pays-Bas.

Tout a commencé vendredi lors de la deuxième séance d’essais libres. Daniel Ricciardo connaissait un accident dans le banking du virage trois et se faisait mal à la main gauche. Alpha Tauri se retrouvait avec un seul pilote valide et devait trouver un remplaçant. Pour épauler Yuki Tsunoda, Franz Tost appelait Liam Lawson en renfort.

Liam Lawson a attiré les photographes et les caméramans dès ses premiers pas dans le paddock de Zandvoort. © Icon Sport.

Arrivé samedi matin dans le paddock, le Kiwi attirait toutes les caméras. Ses débuts en F1 étaient compliqués puisque la pluie s’invitait lors des EL3. Auteur d’un petit tête-à-queue, le pilote de 21 ans ressortait néanmoins avec les honneurs d’avoir bouclé vingt-cinq tours sans être ridicule. Dernier des qualifications pluvieuses, le membre du Red Bull Junior Team avait un but en tête. « L’objectif était de faire les 72 tours aujourd’hui. Quand je suis arrivé sur la grille pour la première fois et qu’il a commencé à pleuvoir, ce n’était pas la meilleure sensation. » 

En plus des conditions de piste plus que délicates, Liam Lawson recevait une pénalité pour avoir gêné Lewis Hamilton. Une « énorme perte de temps » qui envoyait le pilote Alpha Tauri en fond de peloton. Dans la seconde moitié de la course, il profitait d’un bon rythme de course pour remonter. Il se payait même le luxe de doubler la Ferrari de Charles Leclerc, en perdition. « Je pense qu'une fois que nous avons eu de l'air pur pendant la seconde moitié du Grand Prix et que nous avons roulé avec des pneus intermédiaires à la fin, mon rythme n'était pas si mauvais. Il y a du travail à faire, mais je suis juste heureux d'avoir traversé la course, de vivre des conditions et des scénarios différents, pour pouvoir les faire avancer. » Sa gestion des derniers instants du Grand Prix était formidable et Liam Lawson se classait treizième de sa première course en F1. 

Une autre pige à venir à Monza

Ce dimanche soir, Daniel Ricciardo a donné de ses nouvelles. L’Australien s’est fait opérer avec succès de sa fracture à la main gauche. L’ancien pilote McLaren a fait confiance au célèbre docteur Xavier Mir, chirurgien qui opère de nombreux pilotes de MotoGP. 

Avec la prochaine course prévue dans une semaine à Monza, revoir Daniel Ricciardo en piste paraît peu probable. Dans le cas où ce ne serait pas le cas, Liam Lawson aurait le droit à un second meeting et découvrirait le Temple de la Vitesse au volant d’une Formule 1.

Dernières publications

En haut