Formule 1

F1 : l’incroyable retournement de situation pour Sergio Perez (Red Bull)

En proie au doute du côté de chez Red Bull Sergio Perez pourrait finalement poursuivre son aventure au sein de Red Bull. Selon Motorsport, le Mexicain sera en passe de prolonger d'une année supplémentaire.

Sortie d'une monoplace complètement détruite à Monaco ce dimanche, Sergio Perez pourrait continuer chez Red Bull. Le Mexicain serait en passe d'étendre son bail avec l'écurie autrichienne jusqu'en 2025, soit une année supplémentaire.

Red Bull : Perez en plein doute

Après deux week-end catastrophique à Imola puis à Monaco, Sergio Perez retombe dans ses travers. Le vainqueur du Grand Prix de Sakhir 2020 vit un début de saison compliqué loin de son coéquipier Max Verstappen. Le Néerlandais domine outrageusement son coéquipier mexicain. Un écart de performance qui pourrait coûter cher à Red Bull dans la suite de la saison et la lutte au championnat constructeurs face à Ferrari.

Monaco symbole de confiance

18e sur la grille de départ à Monaco, Sergio Perez est complètement passé à côté de sa qualification le samedi. Monaco, symbole de confiance qui traduit un problème de pilotage pour le Mexicain qui n'a pas vu plus loin que la montée vers le Casino le dimanche. Après sa perte de la deuxième au championnat pilote à Imola, le Mexicain est tombé 5ᵉ après ce 0 pointé en principauté.

“Je suis très surpris, en raison de l'ampleur des dégâts et de leur dangerosité. Je suis vraiment assez surpris. Je suis vraiment surpris. Je pense que je comprends que c'est le premier tour, laissez-les courir. Mais je pense que c'était une conduite plus dangereuse, juste pour rester à plat en sachant qu'il y aurait un contact à un moment ou à un autre. Je pense que c'était une conduite dangereuse,” déclare-t-il après le GP.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut