F1 – Qui pour remplacer Vettel chez Ferrari ?

0
Ligue 1

L’information avait fuité via le média allemand Bild, dans la nuit de lundi à mardi. Vettel, quadruple champion du monde, quitterait Ferrari au terme de son contrat, fin 2020. L’information, difficile à croire au début, a finalement été confirmée par Ferrari via un communiqué dans la journée de mardi, puis par le principal intéressé. Vettel ouvre donc le bal en Formule 1, et une cascade de transferts est donc à prévoir. Pour l’heure, divers noms ont déjà été énoncés. 

Sainz, le plus crédible

Avec insistance, le nom de Sainz revient du côté de Ferrari. Le pilote espagnol, âgé de 25 ans, possède déjà une grande expérience en Formule 1 (102 départs). Il a l’habitude de changer d’écurie, et de travailler avec Ferrari (il a commencé sa carrière chez Toro Rosso, à l’époque motorisée par Ferrari). De plus, son contrat arrive à terme en 2020, une aubaine économique.

Mclaren, par contre, risque d’être dur à convaincre. Son entente avec Norris n’est plus à démontrer, l’écurie progresse bien, et Mercedes motorisera l’équipe dès 2021. Alors, pourquoi changer alors que tout semble indiquer un retour sur le devant de la scène à Woking ? Et puis, Sainz voudra-t-il d’une place de numéro 2, derrière Leclerc ? Si le numéro 55 venait à partir, Norris serait propulsé numéro 1. Cela laisserait une porte ouverte à Vettel, où à Ricciardo (voir par ailleurs).

Pilotes de F1, veuillez patienter

Ricciardo, dur à dire

Autre nom clinquant murmuré à Maranello : Daniel Ricciardo. L’Australien, qui bénéficie toujours d’une très grosse côte, intéresse forcément du monde dans le paddock. Son choix de quitter Red Bull pour Renault avait étonné. Son année 2019 a été décevante, la voiture n’étant clairement pas à la hauteur de ses attentes. Si Ricciardo venait à quitter Renault, ce serait un aveu de faiblesse des deux parties. De plus, l’Australien possède encore une année de contrat chez Renault. Cher pour Ferrari, tout comme son salaire volumineux. La piste Ricciardo pourrait donc s’estomper.

Pour autant, si l’on admettait que Ricciardo partait pour Ferrari, qui le remplacerait et piloterait aux côtés d’Ocon ? Vettel ? Il est vrai que l’Allemand est très apprécié du côté de chez Renault. L’Australien pourrait aussi très bien atterrir chez McLaren, en cas de départ de Sainz pour Ferrari, faisant donc un échange à 3 avec Vettel.

Giovinazzi, l’air de rien

C’est peut-être le moins probable, mais cela reste tout de même envisageable. Un pilote Italien titulaire, dans une Ferrari, cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas vu (30 ans). Et pourtant, Giovinazzi, qui progresse bien chez Alfa Romeo, pourrait suivre Leclerc dans ses pas. Pour autant, le bilan de l’Italien ne penche pas encore réellement en sa faveur.

Et pourquoi pas Grosjean, aussi ? Le pilote français avait rejoint Hass pour se rapprocher de Ferrari après tout. Alors, ne serait-ce pas l’occasion rêvée d’accéder au Graal pour le Français ? Cela aurait pu être publié un 1er Avril, mais force est de constater que son nom est également évoqué. Le public français ne pourrait rêver mieux.

Poids lourds murmurés

Derrière, un nom très marquant est aussi évoqué. On se doit de rappeler que Hamilton avait été approché il y a peu chez Ferrari. Cela pourrait être l’occasion rêvée pour le Britannique de signer avec la firme au cavallino rampante. Surtout si Mercedes arrête en F1, et que Toto Wolff se retire. Le directeur de chez Mercedes, pressenti pour atterrir chez Aston martin (ex-Racing Point), se fera-t-il lâcher par Hamilton ? Hamilton ruinera-t-il les perspectives d’avenir de Leclerc chez Ferrari ?

Enfin, Alonso n’est pas à exclure. Il a indiqué plusieurs fois dans la presse vouloir revenir en Formule 1, et pas n’importe où. L’espagnol veut finir le boulot à Maranello. Il avait quitté Ferrari en mauvais termes en 2014. Depuis, cela semble s’être arrangé. L’espagnol pourrait aussi intéresser Renault, si Ricciardo venait à partir chez McLaren ou Ferrari.

Un vrai boxon

Finalement, le départ de Vettel précipite plein d’interrogations. S’il manifeste son désir de rester en Formule 1, peu de portes sont ouvertes : Renault, ou McLaren. Mercedes s’est dit vaguement intéressé, mais cela est conditionné à un départ d’Hamilton. Lui même étant convoité chez Ferrari, un échange de Champions du Monde serait hautement explosif.

Si toutefois il prenait sa retraite, un baquet en F1 se libèrerait. Ce sésame, très précieux, ouvrirait beaucoup de perspectives. Russell pourrait très bien prendre une place chez Mercedes ou McLaren. Renault pourrait aussi tenter le pari Zhou. De Vries ou Wehrlein pourraient enfin tenter un retour en F1, loin de la Formule E.

Beaucoup de pilotes peuvent à l’heure actuelle rêver de courir en rouge. De Sainz à Hamilton, en passant par Ricciardo, Grosjean, Giovinazzi ou encore Alonso, chacun peut prétendre à une place à Maranello. Un troisième passage de Räikkönen serait même étudié. Pour l’instant, le jeune espagnol semble tenir la corde, mais jusqu’à quand ? 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here