Formule 1

F1 : qui sera dans le deuxième baquet Red Bull en 2025 ?

Alors que la saison 2024 est sur le point de débuter avec les essais hivernaux dès ce mercredi, les coulisses de la saison 2025 commencent déjà à s'agiter. L'un des baquets les plus prisés sera celui de Sergio Perez chez Red Bull.

Alors que les Top Teams ont déjà commencé leur Seally Season pour 2025, notamment avec l'arrivée de Lewis Hamilton chez Ferrari en 2025. La saison 2024 sera décisive pour Sergio Perez. Le Mexicain est déjà sous pression après une saison 2023 sous l'eau. Dominé outrageusement par Max Verstappen, Checo espère conserver son baquet au sein de la firme autrichienne alors que son contrat expire à la fin de la saison.

Helmut Marko en dit plus sur la situation de Perez

Red Bull est déjà sous le feu des projecteurs avant même le début de la saison 2024. L'équipe championne du monde en titre est touchée par le scandale autour de Christian Horner et sportivement la RB20 fait déjà énormément parler d'elle. Interrogée récemment, l'une des figures historiques de Red Bull, Helmut Marko a pris la parole sur la situation contractuelle du Mexicain.

“Pérez a encore un contrat pour 2024. Ça dépend de lui : s'il pilote dans une forme similaire à celle qu'il avait lors des derniers Grands Prix de 2023, alors nous pourrons facilement discuter d'une nouvelle prolongation. Ricciardo doit montrer qu'il maîtrise parfaitement Tsunoda, et alors, il pourrait être candidat. Vous m'avez demandé une date : je dirais qu'après la trêve estivale, certaines considérations pourraient déjà être prêtes”, explique Helmut Marko dans des propos retranscrits par Motorsport.

Ricciardo, une option viable

Revenu en milieu de saison en 2023 pour remplacer Nyck de Vries chez Alpha Tauri. Daniel Ricciardo est l'option numéro 1 pour remplacer Sergio Perez chez Red Bull en 2025. L'Australien arrive dans le bon timing. Red Bull n'a pas forcément les jeunes rookies a placé à côté de Max Verstappen. En attendant, Isack Hadjar ou tout autres jeunes rookies, Daniel Ricciardo pourrait représenter une passerelle. L'Australien devra notamment performer cette saison avec la nouvelle écurie Visa Cash App RB et battre son coéquipier Yuki Tsunoda.

Lawson, profiter de la hype

Liam Lawson pourrait également être un prétendant au baquet de Sergio Perez. L'Australien a étonné au moment de remplacer Daniel Ricciardo blessé pendant quelques Grands Prix. Le vice-champion de Super Formula occupe la place de pilote de réserve chez Red Bull et Visa Cash App RB pour la saison 2024. Il y a plusieurs semaines, le pilote australien s'est exprimé au New Zealand Herald à propos de sa situation : “J'adorerais être au volant d'une voiture de Formule 1 et nous travaillons tous pour que cela se produise, qu'il s'agisse d'essais ou de courses. Mais pour l'instant, rien n'est confirmé. Ce ne sont en réalité que quelques conversations. Nous avons des discussions tout au long de l'année, au fur et à mesure que la saison avance.”

Hadjar, trop tendre ?

Pour sa deuxième saison en F2, Isack Hadjar jouera le titre dans l'antichambre de la F1. Le Français pourrait être un des candidats au baquet aux côtés de Max Verstappen en 2025. Le Français devra sans doute passer par une saison dans l'écurie sœur de la marque Autrichienne. Avant ça, en 2024, Hadjar va devoir se montrer en F2. Le pilote de l'académie Red Bull évoluera au sein de Campos cette saison.

Red Bull sort de sa filiale

L'écurie autrichienne pourrait également aller chercher un pilote hors du Red Bull Junior Team. L'une des pistes les plus chaudes, c'est le cas Alex Albon. L'ancien de la maison Red Bull s'est parfaitement relancé du côté de Williams. Le Thaïlandais est candidat pour la potentielle succession à Sergio Perez en 2025. D'autres noms sont évoqués pour concurrencer le pilote Williams, Carlos Sainz doit désormais trouver une nouvelle écurie. Avec l'arrivée de Lewis Hamilton chez Ferrari, l'Espagnol est en pôle pour incarner le nouveau projet Audi, mais son nom est évoqué chez Red Bull et Mercedes.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut