Formule 1

F1 : Red Bull présente sa RB20, Horner répond aux accusations

Jeudi soir du côté de Milton Keynes, Red Bull a dévoilé sa RB20. L'écurie championne du monde était la dernière à dévoiler sa monoplace 2023. Christian Horner a répondu en public aux accusations sont, il fait face.

Peu de surprises concernant le look de la RB20. La nouvelle monoplace Red Bull ressemble à ses paires des années précédentes. Cependant, cette RB20 ressemble légèrement à ce que Mercedes avait dévoilé lors de la présentation de sa W14 en 2023. Une entrée d'air bien caché qui peut laisser présager la disparition potentielle des pontons pendant la saison. L'écurie autrichienne a également fait rouler cette monoplace plus tôt dans l'après-midi avant les essais hivernaux qui débutent mercredi.

Horner, distrait mais confiant

Après les accusations de “comportement inapproprié” l'avenir de Christian Horner au sein de l'écurie autrichienne est remis en cause. Ce jeudi, le patron de l'équipe championne du monde a tenu à clarifier sa situation et reste confiant pour rester du côté de Red Bull cette saison.

Inévitablement, il y a des distractions, mais l'équipe est très soudée. Tout le monde se concentre sur la saison à venir. Tout se passe donc quasiment comme si de rien n'était. Le soutien a été fantastique. Il est évident que je me concentre sur la saison à venir. Les choses se sont déroulées normalement. Bien entendu, il y a une enquête à laquelle je me conforme et à laquelle je collabore pleinement. Mais cela se passe en arrière-plan, pendant que nous préparons la saison à venir. Des allégations ont été formulées et je les nie totalement, a-t-il affirmé à Motorosport.com. Horner précise que toute son énergie est désormais tournée vers les essais hivernaux et le début de saison à Bahreïn le 2 mars prochain pour le premier Grand Prix de la saison.

À lire aussi : F1 : Mercedes veut renouer avec le succès en 2024

Pierre Waché prévient les autres écuries

Nous avons fait du bon travail, mais nous n'avons pas fait un travail extraordinaire. Je pense que nous avons identifié de nombreuses faiblesses dans la [RB]18″ – la voiture dominante de Red Bull en 2022 – “et nous avons fait pression pour que [la RB19] les résolve. Nous ne les avons pas toutes résolues, mais heureusement l'équipe a pu réduire les faiblesses que nous avions et être en mesure de livrer sur la piste”, a déclaré le Français dans une interview donnée au site de la Formule 1 dévoilé ce jeudi.

Le directeur technique de l'équipe autrichienne reste confiant quant au progrès de la monoplace de Milton Keynes.

“Max a mentionné à plusieurs reprises que notre capacité de conduite, de freinage et de performances à basse vitesse n’est pas la meilleure par rapport à d’autres. C’est clairement le domaine dans lequel nous nous efforçons de nous améliorer.”

De son côté, Adrian Newey, concepteur en chef de la nouvelle RB20 affirme que la monoplace 2024 est une évolution de celle de 2023 qui était auparavant une évolution de la 2022.

“La RB19 était une évolution de la RB18 de 2022, car nous avions débuté cet hiver-là en voyant que Mercedes avait gagné au Brésil et que Ferrari se rapprochait, donc on voulait progresser avec des évolutions.”

Red Bull veut dominer

En 2023, l'écurie de Milton Keynes n'a pas eu de difficulté dans sa domination. Largement supérieur à la concurrence, Red Bull a permis à Max Verstappen de glaner un 3ᵉ titre de champion du monde et une large victoire au championnat constructeur. Une domination rarement vue en Formule 1. En 2024, les Autrichiens sont favoris, mais certaines écuries ont espoir de titiller les champions du monde en titre.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut