Formule 1

F1 : Toto Wolff dévoile le problème de Mercedes

Le début de saison de Mercedes fait déjà parler de lui. Avec un Lewis Hamilton occupé par son départ chez Ferrari, le constructeur allemand semble loin de pouvoir concurrencer ses adversaires directs. Une situation qui interpelle Toto Wolff. Le directeur de Mercedes a évoqué les raisons des difficultés de son écurie.

Mercedes peut-il concurrencer Red Bull ?

Un départ loin d'être convaincant. Alors que Mercedes a surtout fait parler hors circuit ces derniers mois, notamment à cause du futur départ de Lewis Hamilton, la réalité de la course vient de frapper le constructeur allemand. Samedi dernier, le pilote britannique n'a pas trouvé la solution lors du GP d'Arabie Saoudite. Hamilton a terminé 9ᵉ de la course sur le circuit de Jeddah. Une position bien décevante. George Russell a lui fini à la 6ᵉ place, confirmant les difficultés de Mercedes. Pourtant, le constructeur allemand souhaite redevenir un candidat crédible pour concurrencer Red Bull. Mais la route semble encore longue, tant le niveau entre Verstappen et les autres poursuivants continus de se creuser. Et si les habilités du pilote néerlandais expliquent en partie la domination de Red Bull, d'autres raisons pourraient justifier la méforme de Mercedes. Pour le patron de l'écurie allemande, des soucis techniques liés à la monoplace de Mercedes semblent être l'un des problèmes N°1.

“Nous avons un problème” s'inquiète Toto Wolff

“J'ai le sentiment que nous finirons par surmonter ces difficultés. Mais est-ce suffisant pour battre un Max Verstappen dans une Red Bull ? Non”. Le constat de Toto Wolff a le mérite d'être lucide. L'Autrichien le sait : les soucis techniques auxquels sont confrontés les pilotes de la W15 de Mercedes ne peuvent actuellement pas permettre d'espérer un meilleur classement. Lors du GP de Bahreïn, Mercedes s'était retrouvée affaiblie par un souci de refroidissement moteur. “Je pense que nous avons un problème avec la physique” analyse Toto Wolff. Au sortir du GP d'Arabie Saoudite, Lewis Hamilton a cette fois-ci évoqué le manque de rythme et de puissance dans les virages rapides. Des problèmes qui ne semblent toutefois pas insurmontables pour Toto Wolff. Le patron de Mercedes reste confiant, et ne cesse de souligner les progrès de son écurie, notamment sur l'aspect psychologique. “Ce n'est pas la faute de l'état d'esprit, de la motivation ou de l'énergie. Tout est là. Je peux voir l'effervescence qui règne au sein de l'organisation” a insisté Toto Wolff, décidément confiant quant aux capacités de résilience de Mercedes. Reste à savoir si ces récents incidents techniques seront corrigés d'ici à la prochaine course.

Rendez-vous le 22 mars pour la prochaine course de cette saison 2024. Le GP F1 d'Australie aura lieu du 22 au 24 mars, à Melbourne.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut