Auto/Moto

F1 – Verstappen royal en Autriche

Max Verstappen aura fait le Grand Chelem en Autriche ! Sur les terres de son équipe, le pilote Red Bull aura fait le meilleur temps des essais libres, deux poles, gagner la course sprint et le Grand Prix. Ce dimanche, le Néerlandais n'a jamais été inquiété par ses adversaires, à commencer par Charles Leclerc (Ferrari) deuxième et Sergio Perez (Red Bull) troisième.

 

Sur la grille de départ, l'intouchable Max Verstappen part en pole position. A ses côtés, le Néerlandais retrouve la Ferrari de Charles Leclerc, vainqueur en 2022. Carlos Sainz (Ferrari) et Lando Norris (McLaren) sont sur la deuxième ligne. Lewis Hamilton (Mercedes) complète le top-5. Pierre Gasly (Alpine) s'élance neuvième alors qu'Esteban Ocon (Alpine) est douzième. Sergio Perez (Red Bull) est un lointain quinzième. Deux pilotes partent depuis la voie des stands : Kevin Magnussen (Haas) et Nyck De Vries (Alpha Tauri).

Au départ, Max Verstappen s'envole parfaitement. Le pilote Red Bull voit Charles Leclerc se porter à sa hauteur au virage trois mais le pilote Ferrari ne parvient pas à passer. Lewis Hamilton a gagné une position en doublant Lando Norris au départ. Yuki Tsunoda sort dans les graviers au virage quatre. Avant même la fin du premier tour, la voiture de sécurité entre en piste pour enlever des débris sur la piste à la sortie du virage un. Le Japonais d'Alpha Tauri passe par les stands pour changer son aileron.

A la relance, les positions restent inchangées en tête de course. Dans le peloton, Sergio Perez double Esteban Ocon et remonte au douzième rang. Le Mexicain doit revenir le plus possible pour aller chercher de gros points. Très proche de son coéquipier, Carlos Sainz demande à la radio que Charles Leclerc le laisse passer pour qu'il aille tenter sa chance face à Max Verstappen. La Scuderia demande à l'Espagnol de ne pas attaquer son coéquipier alors que celui-ci semble avoir plus de rythme.

Les avertissements pour non-respect des limites de piste commencent à arriver. Lewis Hamilton reçoit le drapeau noir et blanc signifiant qu'à la prochaine sortie, le Britannique recevra une pénalité.

Ferrari se manque encore dans les stands

Dans le treizième tour de course, Nico Hulkenberg immobilise sa Haas à la sortie du virage trois. L'Allemand explique avoir perdu de la puissance. La voiture de sécurité virtuelle est sortie. Lewis Hamilton et Lando Norris en profitent pour changer de pneus et mettre des durs. Les deux Alpine, George Russell ou encore Oscar Piastri font de même. Un tour après les deux Ferrari s'arrêtent aussi mais les deux pit stops sont manqués, plus de quatre secondes pour Charles Leclerc et Carlos Sainz. L'Espagnol ressort derrière Lewis Hamilton et Lando Norris. Il se défait facilement de la McLaren puis de la Mercedes mais a quand même perdu du temps.

Lewis Hamilton est pénalisé de cinq secondes pour avoir franchi à trop de reprises les limites de piste. Yuki Tsunoda reçoit la même sanction. Esteban Ocon est lui aussi sanctionné mais pour un unsafe release dans la voie des stands.

Dans le vingt-cinquième tour de course, Max Verstappen passe au box et ressort derrière les deux Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz. Une boucle plus tard Sergio Perez chausse lui aussi de nouvelles gommes pendant que son coéquipier se défait de Carlos Sainz. Ce dernier rejoint la liste des pilotes pénalisés pour track limits. A la mi-course, Max Verstappen se défait de Charles Leclerc pour reprendre les commandes de la course. Carlos Sainz est troisième devant Lando Norris, pressé par Lewis Hamilton. Fernando Alonso, Sergio Perez, Pierre Gasly, George Russell et Alexander Albon complètent le top-10. Les pénalités arrivent petit à petit et plusieurs pilotes sont sous cette menace.

Dans le quarante-deuxième tour, Lando Norris est le premier membre du top-5 à s'arrêter de nouveau. Lewis Hamilton fait de même une boucle plus tard tout en purgeant sa pénalité.

Quatre tours après son ancien coéquipier, Carlos Sainz met des durs sur sa Ferrari. Sergio Perez effectue un deuxième arrêt à vingt tours du drapeau à damiers, il ressort cinquième. Le Mexicain revient vite sur Carlos Sainz et le passe pour monter sur le podium provisoire malgré une très belle défense du pilote Ferrari. Cette longue bataille a fait les affaires de Charles Leclerc qui a pris plus de dix secondes d'avance sur la Red Bull.

Malgré un arrêt à deux tours de la fin, pour aller chercher le meilleur tour, Max Verstappen s'impose facilement et fait le plein en Autriche. Le pilote Red Bull devance Charles Leclerc (Ferrari) et son coéquipier Sergio Perez. Carlos Sainz (Ferrari) et Lando Norris (McLaren) complètent le top-5. Fernando Alonso n'a pas eu le rythme habituel mais termine sixième. Lui aussi en difficulté, Lewis Hamilton finit juste devant son coéquipier George Russell (Mercedes). Pierre Gasly (Alpine) empoche les deux points de la neuvième place. Lance Stroll (Aston Martin) se classe dixième. Esteban Ocon (Alpine) n'a pas réussi à remonter, le Normand est douzième

Le classement du Grand Prix d'Autriche de Formule 1 : 

  1. Max Verstappen (Red Bull) Vainqueur
  2. Charles Leclerc (Ferrari) +5.155
  3. Sergio Perez (Red Bull) +17.188
  4. Carlos Sainz (Ferrari) +21.377
  5. Lando Norris (McLaren) +26.327
  6. Fernando Alonso (Aston Martin) +30.317
  7. Lewis Hamilton (Mercedes) +39.196
  8. George Russell (Mercedes) +48.403
  9. Pierre Gasly (Alpine) +57.667
  10. Lance Stroll (Aston Martin) +59.043
  11. Alexander Albon (Williams) +69.767
  12. Esteban Ocon (Alpine) +1 tour
  13. Logan Sargeant (Williams) +1 tour
  14. Guanyu Zhou (Alfa Romeo) +1 tour
  15. Nyck De Vries (Alpha Tauri) +1 tour
  16. Valtteri Bottas (Alfa Romeo) +1 tour
  17. Oscar Piastri (McLaren) +1 tour
  18. Yuki Tsunoda (Alpha Tauri) +1 tour
  19. Kevin Magnussen (Haas) +1 tour

DNF

Nico Hulkenberg (Haas)

Journaliste spécialisé en sports mécaniques.

Dernières publications

En haut