Ligue 1

Faut-il s’inquiéter pour Milik?

Nouvelle contre performance pour Arkadiusz Milik. L'OM, tenu en échec à Brest, n'a pas pu poursuivre sur sa lancée après sa belle prestation en ouverture contre Reims. Les Olympiens n'ont pas été aidé par le Polonais, une nouvelle fois bien trop décevant à la pointe de l'attaque. L'ancien buteur de Naples n'a plus marqué en match officiel avec son club depuis le 20 mars et un succès contre Nice… soit 9 matchs. De quoi être préoccupé pour la saison à venir? 

Qu'il semble loin le temps où Milik plantait but sur but avec le Napoli. Un temps où même la Juventus était intéressée par ses services. A l'heure actuelle, plus grand monde ne voudrait en faire une pièce maîtresse de son système offensif. Parce que le Polonais semble dépassé, en manque de forme, de rythme. Et ce, pour plusieurs raisons.

Des pépins physiques répétitifs 

Depuis sa grosse blessure au genou qui l'a privé de l'Euro, Milik semble en délicatesse avec son corps. Il était même arrivé sur la Cannebière quelques temps après s'être fait les croisés, et avait mis énormément de temps à retrouver un niveau acceptable. De nouveau gêné par son physique la saison dernière, il n'a au final disputé que 23 matchs en championnat… Il avait manqué une partie du sprint final, blessé (Paris, le match aller-retour contre le PAOK en Ligue Europa Conférence, Montpellier et Saint-Etienne). Bref, difficile pour le goaleador de trouver un rythme de croisière convenable.

Négligé au possible

D'autant plus qu'il faut ajouter à cela une relation plus que tumultueuse avec son ancien coach, Jorge Sampaoli. Le technicien Argentin lui a souvent préféré un peu tout le monde (et même parfois n'importe qui) à la pointe de l'attaque la saison dernière. Il n'a pas hésité à avoir des idées plus que farfelues, en plaçant par exemple Gerson ou Payet en position de numéro 9, puis est arrivé Bakambu, avant que Dieng n'éclot. Bref, tout le monde avait l'air plus susceptible de jouer avant-centre au Vélodrome que Milik. Et ce, même dans une période où l'OM était en difficulté. Cette saison, bien qu'il ait pris part aux deux premières rencontres de championnat, sa place ne semble pas garantie à coup sûr. Marseille a recruté en masse devant (Luis Suarez, Alexis Sanchez) et sa place pourrait très rapidement se retrouver menacée.

Une inefficacité chronique 

Surtout s'il ne parvient pas à être plus décisif. Hier soir face à Brest, il a semblé dépassé, hors du coup, incapable de peser et d'amener le danger dans la surface Bretonne. Il a même paru agacé, ce qui ne l'a évidemment pas aidé. Son compteur reste donc toujours vierge à l'heure actuelle cette saison. D'ailleurs il n'a inscrit que 16 petits buts en 40 apparitions en championnat sous le maillot Phocéen. Plus régulièrement décisif sur le plan Européen (8 buts en 10 matchs de coupe d'Europe avec l'OM), il se doit d'être plus entreprenant sur la scène nationale. Et enfin retrouver le niveau qui était le sien du coté de Naples.

Milik ne traverse pas la meilleure période de sa carrière, et cela se ressent autant dans son jeu que dans celui de l'Olympique de Marseille. Le Polonais va devoir remettre la machine en route pour redevenir le serial buteur qu'il était avant de poser ses valises du coté du Vieux-Port. Tout un peuple n'attend que cela. 

Crédit photo : La Ligue1


Dernières publications

En haut