Championnats Etranger

FC Barcelone, quel futur ?

FC Barcelone

Après la défaite contre l'Eintracht Francfort en Europa League, et alors qu'il ne reste plus rien à jouer en Liga, il est temps de faire le bilan sur la saison du FC Barcelone et des premiers mois de l'ère Xavi. Nous avons entamé l'ère Xavi il y a un peu plus de cinq mois et il y a certainement beaucoup de points positifs, mais aussi un ou deux nuages plus sombres.

FC Barcelone : une saison terminée ? 

La saison du FC Barcelone est-elle terminée ? Logistiquement, bien sûr que non, il lui reste huit matches de Liga. Mais dans le sens de ce qu'il reste à faire en termes de compétition, c'est pratiquement terminé. Après la défaite catastrophique à domicile contre l'Eintracht Francfort jeudi, ils sont désormais éliminés de la Ligue Europa et de la Copa del Rey. En championnat, ils sont à 12 points du Real Madrid, leader, mais avec un match en moins.

À moins d'un effondrement sensationnel, il semble que Barcelone terminera la saison à la deuxième ou troisième place du championnat, sans aucun trophée. Pour Barcelone, ce n'est pas une bonne saison. Mais ce n'était pas une saison normale. La défaite contre Francfort est extrêmement décevante, mais au final, cette saison doit être positive pour Barcelone. Quand on pense à ce qu'ils étaient sous Ronald Koeman, être là où ils sont maintenant sous Xavi Hernandez est un gros point positif.

FC Barcelone : l'ère Xavi annonce un avenir radieux

Commençons par les points positifs, et cela commence par le manager. N'oublions pas que beaucoup de gens condamnaient la nomination de Xavi. Tant de gens ont prédit que ce n'était pas le bon moment pour que le fils prodigue revienne.

Aujourd'hui, les opposants ne sont plus là. Xavi est devenu le manager de l'avenir et même si Joan Laporta et son équipe n'auraient probablement pas dû confier cette saison à Koeman, ils méritent d'être félicités pour le choix qu'ils ont fait de faire venir Xavi.

La plus grande victoire sur le terrain doit être celle de l'homme dont la blessure rend le FC Barcelone beaucoup moins attrayant à regarder, Pedri. L'évolution du jeune joueur sous Xavi a été absolument remarquable en si peu de temps. Le joueur de 19 ans est devenu la force dominante dans la plupart des matchs qu'il joue, ainsi que le joueur de référence pour ses coéquipiers devant les plus expérimentés Sergio Busquets et Frenkie De Jong. Si le Camp Nou scande votre nom comme il le faisait pour Lionel Messi, c'est que vous avez réalisé de grandes choses.

Bien qu'il soit encore loin d'être au niveau de Pedri, le développement de Gavi doit également être un véritable point positif. Xavi a fait confiance à Gavi, et dans une moindre mesure à Nico, et ils ont répondu à cette confiance. L'une des promesses clés de la présidence de Laporta était de s'appuyer davantage sur La Masia et, même s'il est encore tôt, Xavi semble être le manager idéal pour combiner l'équipe première et le centre de formation.

Il y a deux autres joueurs à mettre en avant comme de véritables points forts de cette saison barcelonaise. Le premier sera peut-être une surprise pour certains (mais pas pour les fans du Barça) et c'est Ronald Araujo. L'Uruguayen est encore au tout début de sa carrière, mais il a fait un grand bond en avant et maintenant, quand vous pensez à l'avenir de la défense de Barcelone, Araujo est la pierre angulaire. Il s'améliore au fil des matches et sa lecture du jeu est bien meilleure qu'avant. Son nouveau contrat n'a pas été officialisé à l'heure mais cela ne devrait être qu'une question de jours/

Le dernier point positif que le Barça doit retenir est, sans surprise, Ousmane Dembele. En janvier, on pensait que Dembele avait joué son dernier match pour le club, aujourd'hui il est devenu l'un des joueurs les plus importants. Ses 11 passes décisives en championnat le placent en tête du classement, avec Karim Benzema. La différence est que Benzema a joué 27 matchs, Dembele n'en a joué que 14 ! La raison pour laquelle j'ai laissé Dembele en dernier est que c'est une rue à double sens. Oui, Dembele a vraiment progressé, et il ressemble enfin au joueur que nous pensions qu'il serait quand ils ont signé. Mais, il n'y a toujours pas de nouvel accord, ou même des négociations. Si cette situation aboutit à ce que Dembele se contente de jouer pour obtenir un plus gros contrat ailleurs, je ne suis pas sûr que ce soit une victoire.

L'autre point positif général a été le travail de transfert effectué par Laporta, et probablement plus encore par Mateu Alemany. Pierre-Emerick Aubameyang s'est révélé être un coup de génie et Ferran Torres a été bon, bien qu'inconstant jusqu'à présent. Dani Alves et Adama Traoré ont également été des ajouts utiles. Selon certains rapports, le club pourrait ajouter Cesar Azpilicueta, Andreas Christensen et Franck Kessie sur des transferts gratuits ou minimes. Cela fait longtemps que l'on n'a pas pu dire cela de Barcelone.

Le danger de la défense

Alors quels sont les points négatifs ? Eh bien, la défense est toujours un problème. Eric Garcia en particulier est un vrai souci, et Sergino Dest ne s'est pas vraiment développé comme on l'aurait souhaité, ce qui a donné lieu à des spéculations quant à son transfert. Donc, même si Azpilicueta et Christensen arrivent, il semble qu'il y ait encore du travail à faire pour renforcer la défense. Cela pourrait également inclure un renforcement du milieu de terrain, étant donné la facilité avec laquelle Barcelone se fait parfois transpercer.

L'autre élément qu'il est impossible d'ignorer est la situation financière du club. Encore une fois, le travail effectué par le conseil d'administration a été bon jusqu'à présent, mais il y a encore beaucoup de travail à faire. C'est un souci de pouvoir conserver Araujo, Dembele et la prolongation qui est nécessaire pour Gavi. Il y a aussi beaucoup de joueurs à transférer : Neto, Samuel Umtiti, Sergi Roberto, Martin Braithwaite et peut-être Memphis Depay ? Cela fait beaucoup de changements pour une seule intersaison, surtout quand on sait que l'année prochaine sera interrompue par la Coupe du monde.

Quand on voit où en est le FC Barcelone aujourd'hui, le bilan est très positif. Le projet est loin d'être achevé (comme l'a montré la soirée de jeudi), mais il est en passe de devenir l'un des meilleurs clubs du monde. Il y a une tonne de jeunes talents, un manager très prometteur et des dirigeants qui semblent savoir ce qu'ils font pour la plupart. La défaite contre Francfort va continuer à faire mal, mais il y a de réelles raisons d'être optimiste.

 

Dernières publications

En haut