Championnats Etranger

FC Barcelone : la renaissance d’un phœnix

FC Barcelone

Depuis que Xavi a pris les rênes du FC Barcelone, le club a grimpé jusqu'à la troisième place du classement de LaLiga Santander, et pour couronner le tout, il vient de battre le Real Madrid 4-0 à l'extérieur, lors du Clasico de dimanche dernier.

Le triomphe 4-0 de Barcelone au Clasico le dimanche 20 mars a été une nuit inoubliable pour les Catalans. Pierre-Emerick Aubameyang a inscrit un doublé tandis que Ferran Torres et Ronald Araujo ont alourdi l'addition. Cette victoire a consolidé la progression de l'équipe sous la direction de Xavi.

Une fenêtre de transfert d'hiver réussie

Dans la première moitié de la saison, le Barça a eu du mal à concrétiser ses occasions. Cependant, lorsque la fenêtre de transfert de janvier est arrivée, le directeur sportif a fait quelques recrutements astucieux pour donner à l'équipe la puissance dont elle avait tant besoin.

Dani Alves et Adama Traore apportent un mélange de créativité et de dynamisme sur le flanc droit et renforcent l'équipe en profondeur, tandis que Ferran et Aubameyang sont déjà devenus des joueurs clés pour Xavi.

Aubameyang a marqué sept buts en sept matches de LaLiga Santander, forgeant un incroyable duo avec son coéquipier Ferran Torres, à qui il a offert une belle passe en retrait lors de la victoire contre le Real Madrid.

Quant à Ferran Torres, le jeune Valencien a marqué quatre fois en autant de matchs en championnat et son incorporation dans l'équipe de Xavi a permis au FC Barcelone d'attaquer avec plus de vitesse. En plus d'avoir battu le Real Madrid quatre fois au Clasico, Barcelone a également marqué le même nombre de buts contre l'Atletico de Madrid, le Valencia CF, le CA Osasuna et l'Athletic Club en première division espagnole.

Xavi fait jouer le Barça à la manière du Barça

Il a peut-être fallu un certain temps aux joueurs pour comprendre exactement ce que Xavi leur demandait, mais l'attente en valait la peine. L'équipe est désormais une unité bien rodée qui exerce une pression élevée, ne relâche jamais son intensité et savoure la possession du ballon.

Avec Aubameyang qui joue près du but de l'adversaire, Xavi demande à ses milieux centraux de pousser vers l'avant et de jouer en triangles dans la partie de terrain adverse pour aspirer les défenseurs adverses. Cela permet ensuite à des joueurs comme Ferran et Ousmane Dembele de s'échapper par les flancs et de pénétrer dans la surface. Il a été prouvé que les équipes ont du mal à faire face à une équipe de Barcelone qui apprécie autant la possession du ballon qu'elle ; un retour aux jours d'autrefois.

L'arrivée à maturité de Pedri

La première saison de Pedri Gonzalez à Barcelone a surpris le monde entier. Arrivé en provenance de l'UD Las Palmas, il a été jeté dans le grand bain par Ronald Koeman, l'intégrant directement à l'équipe première dès le départ.

Le Canarien s'est amélioré au fil des jours, devenant une menace de plus en plus grande en attaque. Si la première moitié de sa saison a été assombrie par une blessure, il est maintenant de retour au bercail et connaît une période faste ; le joueur de 19 ans est devenu incontournable. C'est comme si Barcelone avait signé un milieu de terrain de classe mondiale lors de la fenêtre de janvier.

Pedri a également marqué contre le RCD Espanyol et l'Athletic Club et a vu sa frappe dévier par Aubameyang contre le Valencia CF. Cela prouve clairement qu'il a perfectionné son efficacité devant le but, ce qui constitue une nette amélioration par rapport à la dernière campagne.

Des joueurs clés de retour en forme

Les vétérans du FC Barcelone, Gerard Piqué, Jordi Alba et Sergio Busquets, ont remonté les années et s'épanouissent sous l'approche tactique de Xavi.

Busquets a bénéficié du fait d'avoir plus de coéquipiers autour de lui au milieu de terrain ; il a maintenant moins de terrain à couvrir par rapport aux saisons précédentes. En défense, Piqué et Eric Garcia ont tous deux été chargés de lancer des attaques depuis l'arrière, ce que les deux Catalans apprécient.

Eric, qui a connu un début de saison difficile, recevant deux cartons rouges, vole désormais de ses propres ailes. Au Clasico, son taux de réussite des passes était de 98%, meilleur que celui de tous les autres titulaires des deux équipes ce jour-là. Ce taux a été déterminant pour réduire les chances du Real Madrid de monter des attaques.

Frenkie de Jong est un autre joueur qui se renforce sous Xavi. Le Néerlandais est un grand professionnel qui a retroussé ses manches et s'est mis en tête de faire exactement ce que l'entraîneur lui demande. Le Clasico fait partie de ses meilleures performances de 2021/22.

Une mentalité de vainqueur et atmosphère positive

Lorsque Xavi est arrivé au poste d'entraîneur, il a tenu à redonner le sourire à l'équipe à l'entraînement. Il a ramené un peu de plaisir dans les débats pour aider à équilibrer l'augmentation de la concentration tactique, et les résultats sont là pour tout le monde. Le FC Barcelone joue une fois de plus avec du cran et n'a pas peur de la pression.

Dernières publications

En haut