FC Déclaration : Dortmund, l’arroseur arrosé !

0
Ligue 1

Éliminé de la Ligue des Champions hier soir face à Paris, le Borussia Dortmund s’est vu raillé de toute part aussi bien sur les réseaux sociaux qu’à la fin du match par les joueurs parisiens. Décryptage d’un retour de karma.

Beaucoup de blabla

Après la victoire 2-1 au match aller, les CM du Borussia Dortmund ont eu beaucoup d’imagination mais très peu de jugeote. De nombreux tweets pour se moquer du PSG, aussi bien sur le compte twitter allemand qu’anglais du club. Les joueurs aussi ont provoqué cette “vengeance”. Axel Witsel par exemple sur Twitter, pas étonnant quand on connaît sa nationalité… Allez petit florilège d’après match.

La cerise sur le gâteau a été le snap de Erling Haaland, qui a été légèrement provoquant en arrivant dans la capitale française.

Crédit photo / Snap Erling Haaland

Réaction parisienne

Face à ces provocations, on imagine bien que les parisiens n’en demandaient pas tant pour se motiver. Sur le terrain, Neymar et consorts font le job. Les immenses cojones du numéro 10 brésilien et de son meilleur lieutenant Bernat vont permettre au PSG de se qualifier. L’heure des célébrations est venue.

Crédit photo / @PSG_Inside

Et à ce jeu là, les joueurs de Thomas Tuchel ne sont pas les derniers. Anniversaire, baby shower, soirée entres collègues, le Collectif Métissé Parisien s’est donc lâché. Au programme : célébration zen attitude d’Haaland sur et en dehors du terrain, pleurs de Neymar, giga bombage de torse aux abords de la tribune du Parc des Princes, initiation aux fumigènes avec le CUP par Professeur Kurzawa et enfin petit post Insta de Neymar histoire d’être sûr qu’il est bien LE Roi de Paris.

Voilà pour cette édition spéciale PSG-Dortmund, Paris retrouve les quarts de finale d’une Ligue des Champions qui pourrait bien se voir annuler dans les prochains jours. Comme quoi, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Crédit photo / @PSG_Inside

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here