Coupe du monde

Fifa 23 prédit une victoire de l’Argentine lors de la Coupe du Monde 2022

Sans vouloir gâcher le tournoi avant que le premier ballon ne soit frappé au Qatar, il semble que l'Argentine puisse aller de l'avant et célébrer sa victoire dans la Coupe du monde 2022. Si l'on en croit les prédictions d'EA Sports, qui a utilisé FIFA 23 pour simuler le tournoi du 20 novembre au 18 décembre et couronner les sud-américains.

À l'aide de FIFA 23 et des classements détaillés des joueurs utilisés pour les différents modes de jeu de la Coupe du Monde de la FIFA, EA Sports a analysé les 64 matches, de la phase de groupes à la finale, et a déterminé que Lionel Messi et ses coéquipiers étaient promis à la gloire. De plus, selon EA Sports, Messi remportera le Soulier d'or et le Ballon d'or pour avoir été respectivement le meilleur buteur et le meilleur joueur du tournoi.

Messi a également fait son entrée dans l'équipe prédite du tournoi, où il a été rejoint par quatre de ses coéquipiers albicelestes, Emiliano Martinez, Marcos Acuna, Leandro Paredes et Rodrigo De Paul. Les places restantes sont occupées par Marquinhos, Vinicius Junior et Richarlison pour le Brésil, Raphael Varane et Kylian Mbappe pour la France, et Joao Cancelo pour le Portugal.

Un sans faute pour EA Sports et la licence Fifa 23

Avant de considérer les prédictions d'EA Sports  et de Fifa 23 comme un énième coup de pub, sachez que l'entreprise possède un palmarès impressionnant en matière de prédiction des vainqueurs de Coupe du monde. Ils ont effectué des simulations similaires avant les Coupes du monde 2010, 2014 et 2018, et ont à chaque fois désigné le bon gagnant du tournoi : l'Espagne, l'Allemagne et la France respectivement.

Cependant, au-delà de la désignation des vainqueurs, les choses commencent rapidement à s'effondrer, EA Sports offrant également un bon nombre de prophéties sur la Coupe du monde qui ne se sont pas réalisées et qui n'ont pas bien vieilli.

Par exemple, il a été prédit que le Brésil irait jusqu'en finale de sa propre Coupe du monde en 2014. Les spécialistes se souviendront peut-être que la Selecao a été humiliée 7-1 par l'Allemagne, futur vainqueur, en demi-finale – un résultat qui a choqué le monde entier et laissé le pays hôte traumatisé.

Toujours en 2014, EA Sports avait prédit que l'Espagne, championne en titre, battrait son voisin portugais 3-1 dans un match de barrage pour la troisième place, mais aucune des deux équipes n'a réussi à sortir de son groupe.

L'international espagnol Isco était retenu pour remporter le Soulier d'or avec cinq buts lors de la Coupe du monde 2018. En réalité, le milieu de terrain n'a réussi à trouver le chemin des filets qu'une seule fois (contre le Maroc en phase de groupe), car la Roja s'est inclinée face au pays hôte, la Russie, en huitième de finale après une séance de tirs au but. Cependant, la simulation d'EA Sports pour 2018 prévoyait qu'Antoine Griezmann marquerait également cinq buts, et en réalité, il a fait trembler les filets à quatre reprises pour terminer deuxième au classement des buteurs, alors que la France remportait son deuxième titre mondial.

Toujours en 2018, David de Gea devait être sacré meilleur gardien de but, tandis que Gabriel Jesus recevait le prix du meilleur jeune joueur. Le premier a été largement cloué au pilori pour une épouvantable erreur de main contre le Portugal en phase de groupe, tandis que le second a fait cinq apparitions avant d'être éliminé en quarts, sans avoir marqué le moindre but avec le Brésil.

Mais on ne peut pas toujours gagner. Et, après avoir correctement prédit les trois derniers vainqueurs de la Coupe du monde, soutenir l'équipe qui est sur une série de 35 matchs sans défaite – deux derrière le record de l'Italie de 37 matchs sans défaite – semble être un choix assez judicieux.


Dernières publications

En haut