Cyclisme

Flèche Wallonne Hommes : Favoris, Parcours, Horaires et TV

Après Paris-Roubaix, c'est au tour de la 86ème édition de la Flèche Wallonne masculine de se dérouler mercredi. Vous trouverez ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur le parcours, les coureurs à suivre, les horaires et la diffusion TV de la Flèche Wallonne 2022.

Flèche Wallonne 2022 : le parcours

La Flèche Wallonne 2022 se court dans les Ardennes, dans l'est de la Belgique, et s'étend sur 202 km entre Blegny, au nord-est de Liège, et Huy, au sud-ouest.

La course comprend une section d'ouverture sinueuse d'environ 120 km, après quoi les coureurs entament ce qui est presque trois tours complets d'un circuit de 31,2 km. Sur les 11 ascensions classées de la course, deux seulement se situent dans les 120 premiers kilomètres ; les neuf ascensions restantes se situent toutes dans les 83 derniers kilomètres, avec trois montées de trois ascensions différentes :

  • Côte d'Ereffe : 2,1 km à 5 %.
  • Côte de Cherave : 1,3 km à 8,1%.
  • Mur de Huy : 1,3 km à 9,6

La plus importante de ces montées est le Mur de Huy qui clôt la course. Il s'agit d'une méchante petite montée dont la pente est supérieure à 10 % sur la majeure partie de sa longueur, avec une rampe particulière approchant les 20 %.

Une nouvelle course de côte ?

Il est généralement assez facile de prédire comment la Fléche Wallonne sera décidée : avec une course à fond dans le Mur de Huy. Il est probable qu'un groupe important atteigne le bas de la côte, mais qu'au sommet, seule une poignée de coureurs puisse prétendre à la victoire.

Bien sûr, il y aura une échappée matinale, et il y aura certainement une course agressive dans les 50 derniers kilomètres. Mais il y a fort à parier que les équipes des favoris feront tout ce qui est en leur pouvoir pour fermer le jeu et transformer l'épreuve en un véritable pugilat dans la montée finale. C'est normalement ce qui se passe. Mais qui sait : peut-être cette année sera-t-elle différente ?

Flèche Wallonne : les favoris

Julian Alaphilippe (Quick-Step Alpha Vinyl) est le champion en titre, trois fois vainqueur, et probablement l'homme à battre mercredi. “Lou Lou” a tendance à exceller dans ce genre de montée courte mais raide, et en supposant qu'il soit en pleine forme après sa chute à Brabantse Pijl la semaine dernière, le champion du monde a de grandes chances de remporter une quatrième victoire.

Notez que Quick-Step a également Remco Evenepoel à sa disposition. Peut-être que le Belge aura envie de tenter sa chance avec une attaque avant la montée finale. Quoi qu'il en soit, il sera intéressant de voir comment Quick-Step déploie ses ressources, surtout si l'on considère que le printemps a été frustrant pour une équipe normalement dominante à cette époque de l'année.

Primož Roglič (Jumbo Visma) était deuxième l'année dernière et ne serait certainement pas un vainqueur surprise cette fois-ci. Le Slovène arrive sur cette course avec deux victoires en 2022 et sera presque certainement repéré à l'avant sur le Mur de Huy. L'année dernière, Roglič a lancé son attaque tôt avant d'être dépassé par Alaphilippe dans les derniers mètres. Avec un meilleur timing, il pourrait monter sur la plus haute marche du podium.

En parlant de Slovènes forts que nous ne serions pas surpris de voir gagner, que diriez-vous de Tadej Pogačar (UAE Team Emirates) ? Avec des victoires au Tour des Émirats, à Strade Bianche et à Tirreno Adriatico, sans oublier les top 5 à Milan-San Remo et à la Ronde van Vlaanderen, le champion en titre du Tour de France réalise une nouvelle saison incroyable. Le jeune homme de 23 ans est probablement un peu plus adapté aux ascensions plus longues, mais une victoire mercredi est tout à fait dans ses cordes.

Et il n'est pas la seule option intéressante pour UAE Team Emirates. Le vainqueur de l'édition 2020, Marc Hirschi, figure également sur la liste des partants et, bien qu'il n'ait pas été au mieux de sa forme ces derniers mois, c'est une course qui lui convient à merveille.

À lire aussi – Paris-Roubaix 2022 : Que retenir de la course ?

À 41 ans, Alejandro Valverde (Movistar) est absolument toujours un prétendant. L'Espagnol détient le record du nombre de victoires sur cette course avec cinq, et même s'il n'est plus au mieux de sa forme, il a encore une chance réelle de monter sur le podium mercredi. Il était troisième l'année dernière, et arrive à la course avec déjà trois victoires cette année (plus une deuxième à Strade Bianche).

Israel-Premier Tech se présente à la course avec deux bonnes options en Michael Woods et Jakob Fuglsang. Woods excelle dans les montées courtes et raides comme celle-ci, et a été troisième et quatrième lors des deux dernières éditions. Fuglsang était deuxième en 2019 et, bien qu'il ne fasse pas sa meilleure saison en carrière, il reste l'un des grands outsiders de cette édition 2022.

Ineos Grenadiers a été l'équipe du printemps jusqu'à présent et il n'y a aucune raison de penser que cela ne va pas continuer à la Flèche Wallonne. Tom Pidcock n'est pas encore sur la liste des vainqueurs cette saison, mais il a semblé dangereux à plusieurs reprises. La montée finale raide convient à un coureur léger et puissant comme lui, comme il l'a montré avec sa sixième place l'année dernière.

Le vainqueur de l'Amstel Gold Race, Michał Kwiatkowski, est peut-être l'autre option principale d'Ineos. L'ancien champion du monde s'est classé troisième, cinquième, sixième et septième par le passé, et compte tenu de sa forme actuelle, une autre place au sommet est tout à fait envisageable.

Benoît Cosnefroy (AG2R Citröen) a connu un printemps merveilleux avec six top 5, dont une deuxième place à l'Amstel Gold Race et au Brabantse Pijl. Le Français était deuxième en 2020 et à en juger par sa forme de ces dernières semaines, un autre top est certainement dans les cartes.

Parmi les autres challengers possibles, citons le vainqueur de la Valenciana Aleksandr Vlasov (Bora-Hansgrohe), le grimpeur australien Jack Haig (Bahrain Victorious), et peut-être même Tim Wellens (Lotto Soudal).

La diffusion TV de la Flèche Wallonne

Le coup d'envoi de la course sera donné à Blegny à 11h25 mais, honnêtement, vous ne manquerez pas grand-chose si vous ne vous branchez que plus tard.

La première de ces neuf ascensions finales commence à 83 km de l'arrivée, à environ 14h20 heure locale. Le rythme sera très certainement soutenu lors de la deuxième ascension du Mur de Huy, qui démarre à 33 km de l'arrivée, à environ 15h30. Et si vous voulez vraiment regarder l'ascension finale du Mur de Huy, vous n'aurez qu'à vous brancher vers 16h15 heure locale.

La course est à suivre en direct sur Eurosport et GCN à partir de 13h00.

Dernières publications

En haut