Champions League

Ligue des champions : City n’est plus maudit et rejoint le PSG en demi-finale

Malgré l’ouverture du score du Borussia Dortmund, c’est Manchester City qui s’envole pour le dernier carré de la Ligue des champions. Les hommes de Pep Guardiola rejoignent le Paris Saint-Germain. C’est la fin d’une malédiction pour les Skyblues qui retrouvent les demi-finales pour la première fois depuis 2016. 

 

Dans un Signal Iduna Park vide comme à l’accoutumée depuis un an, c’est Manchester City qui s’impose. Malgré un premier acte compliqué les Citizens se qualifient pour les demi-finales. Seul changement par rapport au match aller, c’est Zichenko qui prend la place de Cancelo sur le côté gauche. Pour le Borussia Dortmund, c’est le même onze qui s’est incliné à City la semaine passée.

 

Dortmund sans complexe

Le Borussia Dortmund commence parfaitement son match, un contre pressing très intense des Citizens pose des difficultés aux Borussens. Cependant les hommes d’Edin Terzić arrivent à se provoquer des occasions, à l’image de cette frappe de Mahmoud Dahoud (5e) captée par Ederson. Mais les Jaune et Noir ont envie et s’imposent sur tous les seconds ballons. City est bousculé, et craque, sur un cafouillage, Jude Bellingham hérite du ballon au point de pénalty, et met un plat du pied hors de portée du gardien brésilien. La jeune pépite anglaise donne l’avantage à son équipe. Au quart d’heure de jeu, Dortmund est en demi-finales. Manchester City est complétement groggy, Dortmund tente d’en profiter mais se fait piéger sur une récupération très haute de Kevin De Bruyne. Le Belge envoie un pétard fracassant la barre transversale de Marwin Hitz. À la demi-heure de jeu, les hommes de Guardiola rentrent enfin dans leur match et posent le pied sur le ballon. Marco Reus et ses coéquipiers ont du mal à finir ce premier acte très intense. Dortmund recule, mais reste solidaire pour ramener ce score à la pause.

L’arbitre Carlos del Cerro renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. Dortmund plie mais ne rompt pas, City va devoir marquer pour se qualifier.

 

City recolle et déroule

Le Borussia commence déjà sur les rotules cette deuxième période, asphyxié par City. Les joueurs d’Edin Terzić concèdent un penalty. La maladresse d’Emre Can auteur d’une main, coûte très cher à ses partenaires. Riyad Mahrez transforme le penalty avec une frappe forte permettant aux Skyblues de concrétiser une phase de domination. Tout est à refaire pour Dortmund. Cependant les Jaune et Noir sont au rupteur depuis plusieurs minutes, et n’arrivent pas à atteindre les cages d’Ederson. Les tensions montent notamment entre le jeune Anglais Jude Bellingham et l’ancien Borussen İlkay Gündoğan. Pour remédier au manque d’inspiration offensif de son équipe, Edin Terzić fait rentrer le jeune Giovanni Reyna à la place de d’Ansgar Knauff. Mais c’est bien Manchester City qui domine et, à un quart d’heure du terme, c’est Phil Foden qui enterre quasiment le Borussia. Une superbe frappe du petit prince anglais, couplé à une petite faute de main de la part de Marwin Hitz envoie les Citizens dans le dernier carré.

 

Au terme d’un second acte maitrisé, City retrouvera Paris en demi-finales. Des retrouvailles entre les deux clubs 5 ans après. En 2016, City avait éliminé le PSG en quarts de finale. Pour Dortmund, l’exploit n’a pas été fait malgré une ouverture du score rapide. Les Borussens devront maintenant tout donner en Bundesliga pour espérer accrocher l’Europe. 

 

Crédits d’illustration : Twitter Borussia Dortmund

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire