Champions League

Lancement de la Super Ligue, ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle compétition VIP

C’est désormais officiel, la Super League sera lancée sous peu. Annoncée d’abord dans la journée puis confirmée en soirée, la nouvelle compétition sera initialement composée de 12 grands clubs européens fondateurs puis rejoints par 3 clubs prochainement invités avant le lancement prochainement.

C’est désormais officiel, la Super Ligue sera lancée sous peu. Annoncée d’abord dans la journée puis confirmée en soirée, la nouvelle compétition sera initialement composée de 12 grands clubs européens fondateurs puis rejoints par 3 clubs invités avant le lancement prochain.

 

Super Ligue, la compétition qui fait débat

C’est la nouvelle de la soirée, 12 clubs européens composés de 6 Anglais (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester United, Manchester City, Tottenham), 3 Italiens (Juventus, AC Milan, Inter Milan) et 3 Espagnols (Barcelone, Atlético Madrid, Real Madrid), décident ce jour, après de longues discussions, de lancer leur propre compétition concurrençant la Ligue des champions, la jugeant moins attractive et ne répondant plus suffisamment à leurs besoins. D’après Florentino Pérez, actuel président du Real Madrid et tout nouveau président de « The European Super League », 3 nouveaux clubs seront invités à rejoindre le championnat en tant que membres fondateurs.

 

Une ligue fermée ?

Non, affirme Pérez. La Super Ligue se composera de 20 clubs lors de chaque édition dont les 15 fondateurs et les 5 clubs qui devraient les rejoindre selon des règles non établies pour le moment. « Il ne s’agit pas, selon des proches des créateurs, d’une ligue fermée à proprement parler, puisqu’il y aurait chaque saison une partie de clubs qualifiés » peut-on lire chez nos confrères de RMC.

 

Les clubs français conviés ?

Convié cette année à rejoindre la Super Ligue, le PSG a pourtant pris la décision de ne pas rejoindre le navire. Pourtant, cette dernière affirme une réelle volonté d’avoir deux clubs français en son sein. C’est aussi le cas de la FFF et de la LFP qui s’opposent nettement à voir l’un de leur club dans cette nouvelle compétition européenne. « La Fédération Française de Football et la Ligue de Football Professionnel s’opposent à tout projet de Superligue européenne. Aux côtés de l’UEFA, la FFF et la LFP se positionnent fermement contre un projet qui menace toute la pyramide du football européen » annonce la LFP dans un communiqué.


Des sanctions de la part de la FIFA et de l’UEFA ?

« Comme annoncé précédemment par la Fifa et les six fédérations, les clubs concernés seront bannis des autres compétitions domestiques, européennes ou mondiales, et les joueurs pourraient se voir interdire de représenter leur équipe nationale » annonce l’UEFA lors d’un communiqué publié ce dimanche soir. Pourtant, rien ne semble faire peur aux créateurs de la nouvelle ligue, puisque ceux-ci annoncent un dialogue à venir entre les deux parties, au sujet de leur potentielle collaboration : « Les clubs fondateurs espèrent engager des conversations avec l’UEFA et la FIFA afin de trouver les meilleures solutions pour la nouvelle League et pour le football dans son ensemble ».  Ce à quoi l’UEFA rétorquera : « L’UEFA, l’association du football anglais et la Premier League, la Fédération espagnole et la Liga, la Fédération italienne et la Serie A ont appris que quelques clubs anglais, espagnols et italiens semblaient sur le point d’annoncer la création d’une ligue fermée appelée Superleague. Si cela arrive, nous souhaitons redire que nous, UEFA, Fédérations anglaise, espagnole et italienne, Premier League, Liga, Serie A mais aussi la Fifa et tous les membres de nos associations, resterons unis dans nos efforts pour stopper ce projet cynique, fondé sur l’intérêt personnel de quelques clubs, à un moment où la société a plus besoin de solidarité que jamais. »

 

Une plage horaire définie ?

D’après L’Équipe, « les vingt participants seraient répartis, dans un premier temps, en deux poules de dix en matches aller et retour, soit dix-huit dates pour chaque formation engagée. À l’issue de cette première phase, les trois premiers de chaque groupe seraient qualifiés pour les quarts de finale. Les quatrièmes et cinquièmes s’affronteraient en barrage pour décrocher les deux derniers accessits pour les quarts, avant les demi-finales en aller-retour et la finale, soit un maximum de vingt-cinq matches pour un finaliste passé par les barrages. » Les rencontres devraient se disputer en semaine, le mardi, le mercredi ou encore le jeudi, peut-être dans une réelle volonté de concurrencer la Ligue des champions ? Pour ce qui est des droits TV, la question se pose. Ils devraient rapporter pas moins de 3,5 milliards d’euros, selon les espérances Pérez.

 

Folie ou progrès, la Super Ligue fera encore débat quelques temps. Coup de communication ou projet abouti, seul le temps nous dira ce qu’il en est vraiment.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire