Champions League

Football. Les Lyonnaises qualifiées pour les 8e de la Ligue des championnes

Après un match aller étriqué (3-2), les Lyonnaises se sont imposées contre la Juventus Turin ce mardi 15 décembre 2020 (3-0). Elles valident leur ticket pour les huitièmes de finale. C’était le premier match de l’OL après le décès de Gérard Houllier.

Il y avait l’enjeu sportif et l’enjeu émotionnel. Au lendemain du décès de Gérard Houllier, l’Olympique lyonnais retrouvait les terrains lors du 16e de finale de la Ligue des championnes. Les joueuses de Jean-Luc Vasseur étaient opposées à la Juventus Turin pour ce match retour au Groupama Stadium. Elles portaient pour l’occasion un t-shirt à l’effigie de l’ancien entraîneur de l’OL et conseiller de Jean-Michel Aulas. Joueuses et staff se sont recueillies ensemble, près du banc de touche, avant la rencontre.

Ouverture du score à la 20e 

Celle-ci a justement très vite commencé avec une frappe d’Amel Majri qui termine dans le petit filet dès la 45e seconde. Une minute plus tard, Saki Kumagai, positionnée en défense centrale en l’absence de Wendie Renard, blessée, écopait d’un carton jaune.

Les Lyonnaises ont eu besoin d’un petit quart d’heure pour mettre leur jeu en place et conserver le ballon. Tout en multipliant les tentatives. Parris, malgré de nombreuses tentatives (13e, 18e), n’est pas parvenue à pousser le ballon au fond des filets, jusqu’à sa sortie à la 63e.

Les Rhodaniennes s’en sont remises à Marozsán qui, à la 20e, récupérait très haut le ballon après une mauvaise relance de la gardienne Bačić, habituellement remplaçante.

Entrée décisive de Malard

Les Fenottes ont fait les efforts collectivement pour récupérer les ballons perdus par leurs coéquipières. Sarah Bouhaddi, capitaine du soir, a aussi soulagé les siennes servant d’appui ou en coupant très haut les tentatives italiennes.

Il aura fallu attendre la 88e pour que Melvine Malard, rentrée à la place de Parris, soit à nouveau décisive. Au départ de l’action et en une deux avec Marozsán, elle a inscrit son troisième but en deux rencontres, contre les adversaires du soir.

Trois minutes plus tard, Cayman crucifie la Juve sur un centre de Marozsán pour Majri, qui reprend de la tête. Cayman pousse le ballon dans les filets.

Les Lyonnaises ont rempli leur mission du soir en s’imposant par trois buts et sont en vacances ce soir. Les 8es de finale se tiendront en mars prochain.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire