F1

Formule 1 : Lewis Hamilton en pole pour la course sprint

Lewis Hamilton retrouve de sa superbe sur ses terres, à Silverstone. Le pilote Mercedes réalise le meilleur temps lors de la séance de qualifications, qui détermine la grille de départ de la course sprint de demain. Max Verstappen, 2e, reste aux aguets pendant que Bottas complète le top 3.

 

Hamilton plus rapide que tout le monde 

Ses 7 dixièmes de retard en essais libres auront été du bluff. Lors de la séance de qualifications, Lewis Hamilton a fait trembler tout son pays. Il décroche le meilleur temps après un tour fantastique lors de la Q3. Son premier tour aura suffi puisque sur sa deuxième tentative, le Britannique perd le contrôle de sa monoplace dans le dernier secteur. Mais Hamilton est le roi chez lui, et les problèmes aérodynamiques de Verstappen lui permettent de garder le meilleur temps.

Pour les Français, les résultats peuvent être décevants. Au volant de son Alpha Tauri, Pierre Gasly réalise le 12e temps, bien mieux toutefois que son coéquipier, piégé en première séance. Il s'élancera juste devant Ocon (13e), qui améliore ses performances en qualifications, lui qui restait sur deux échecs en Q1.

 

Russell déchainé

Avec trois Britanniques engagés, les 140 000 spectateurs avaient de quoi vibrer pendant cette séance. Si la présence en Q3 de Norris et Hamilton n'est pas étonnante, les performances de George Russell ont impressionné la foule. Lorsqu'il réalise le 7e temps en Q2, le public se lève comme un seul homme. Russell a frappé un grand coup et montre qu'il a largement sa place chez Mercedes, qui décidera cet été du nom de celui qui accompagnera Lewis Hamilton pour 2022. Poussé par la foule, Russell réalise le 8e temps pendant que son compatriote Lando Norris termine 6e, avec 2 centièmes d'avance sur son coéquipier Ricciardo.

 

Après une deuxième séance d'essais, les pilotes s'élanceront demain en fin d'après-midi pour la qualification sprint, qui déterminera la grille définitive. L'occasion pour les Français d'accrocher un top 10, eux qui ont échoué de peu en Q2. 

 

Crédit une : Petronas Motorsport

Dernières publications
To Top