Auto/Moto

Formule 1 : Patrick Tambay, ancien pilote français, est décédé

D'après les informations de l'AFP, Patrick Tambay s'est éteint ce dimanche à l'âge de 73 ans. Le pilote français a remporté deux victoires en Formule 1 au cours de ses neuf saisons dans la catégorie reine. Dans sa carrière, le Parisien est passé notamment par des écuries prestigieuses comme Ferrari, McLaren ou Renault.

 

Le sport automobile français perd un homme important de son histoire. Ce dimanche, Patrick Tambay est mort des suites d'une longue maladie. Pilote de Formule 1 dans les années 70-80, il a connu les joies de la victoire dans la catégorie reine du sport automobile. Arrivé en F1 en 1977, dans l'écurie Theodore Team après deux podiums au championnat en F2, le Parisien a fait le grand saut un an plus tard au sein de l'équipe McLaren.

Aux côtés de la légende britannique James Hunt, champion du monde 1976, Patrick Tambay ne pourra rien faire pour éviter le déclin de l'écurie de Woking. Sans de bons résultats en deux saisons, il se retrouve sans baquet pour la saison 1980. Titré dans le championnat nord-américain au début de la décennie 80, Patrick Tambay retrouve l'écurie de ses débuts en 1981. Dans une année encore difficile, le Français passe aussi par Ligier, sans succès. Alors qu'il se dirige vers une nouvelle saison sans F1, son meilleur ami Gilles Villeneuve est victime d'un accident mortel lors des essais du Grand Prix de Belgique. La Scuderia cherche un remplaçant et les noms prestigieux ne manquent pas. Le créateur et patron, Enzo Ferrari, fait son choix : ce sera Patrick Tambay.

 

Années glorieuses chez Ferrari

Au volant de la N°27 de Ferrari, Patrick Tambay aura connu le goût de la victoire en Formule 1. © Cor Van Veen.

Promu, contre toute attente ou presque, au sein de la Scuderia Ferrari, Patrick Tambay dispute les six derniers Grands Prix de la saison 1982. Au volant d'une monoplace compétitive, le Français ne tarde pas à se mettre en évidence. Son premier podium en F1 arrive en Grande-Bretagne lors de sa deuxième course avec les Italiens. Lors de la manche suivante, en Allemagne, le Tricolore va une nouvelle fois éclabousser de son talent le monde de la Formule 1. Parti 4e, il dépasse les pilotes devant pour décrocher la première victoire de sa carrière en F1. Son podium en Italie offre le championnat constructeurs à Ferrari.

La saison 1983 aura été la plus belle de sa carrière. Conservé par la Scuderia, Patrick Tambay signe 4 pole positions cette année-là. Sa victoire au Grand Prix de Saint-Marin, le dernier disputé par son meilleur ami un an auparavant, reste l'un des moments de gloire de sa carrière. Il finira finalement 4e du championnat (derrière Nelson Piquet, Alain Prost et René Arnoux) mais permet à Ferrari de conserver son titre constructeurs.

Ses deux années chez Renault seront ensuite moins victorieuses. Sa pole position en 1984 sur le circuit de Dijon-Prenois, à domicile, reste quand même une page marquante de son histoire. Au terme d'une dernière saison chez Haas en 1986, Patrick Tambay raccroche les gants et clôt son histoire avec la Formule 1. Il aura marqué l'histoire de son sport, de Ferrari et celle du sport automobile français.


Dernières publications

En haut