Auto/Moto

Formule 1 : Vasseur, Seidl, Capito… chaises musicales chez les team principal

Depuis ce lundi soir, le monde de la Formule 1 est en ébullition. Les annonces de départ et d’arrivées pleuvent de tous les côtés. Alors que la grille 2023 est complète, c’est du côté des directeurs d’équipes que le marché des transferts bat son plein. De Ferrari à Williams, en passant par McLaren, les nouvelles têtes font leur apparition.

 

Ce mardi matin, Toto Wolff (Mercedes), Christian Horner (Red Bull) et Franz Tost (Alpha Tauri) ont dû suivre avec attention ce qu’il se passait chez leurs concurrents. Les trois hommes en place depuis respectivement neuf, dix-sept et quinze ans à la tête de leur équipe vont voir des têtes bien connues changer de marque sur leur t-shirt. Tour d’horizon de cette folle matinée du côté des team principal.

 

Frédéric Vasseur rejoint officiellement Ferrari 

Candidat numéro 1 pour pallier au départ de Mattia Binotto, Frédéric Vasseur est finalement bien le nouveau directeur principal de la Scuderia Ferrari. Son départ d’Alfa Romeo Sauber ne faisait plus aucun doute, c’est le Français qui allait reprendre les rênes de la firme de Maranello. « Alors que je m’apprête à mettre un terme à mon aventure au sein d’Alfa Romeo Racing, je peux me remémorer avec émotion ces six années passées ensemble, témoigne le désormais ancien team principal de l'écurie d'Hinwil. J’ai une dette de gratitude envers chaque employé de l’équipe, car ce sont eux qui ont permis à cette équipe de se remettre sur pied et de gravir les échelons de notre sport. Je suis fier du travail que nous avons accompli collectivement en tant qu’écurie et entreprise, et encore plus des solides fondations que nous avons posées pour la suite. Mais ce dont je suis le plus fier, ce sont les personnes qui ont rendu tout cela possible et qui, avec le temps, sont devenues des amis. Je me sentirai toujours comme chez moi dans cette équipe et je la soutiendrai partout où j’irai. »

Quelques minutes plus tard, les Italiens révélaient que Frédéric Vasseur occuperait le poste de team principal à compter du 1er janvier 2023. « Je suis très honoré de rejoindre la Scuderia Ferrari en tant que team principal, déclarait-il dans le communiqué officiel. Comme tous les passionnés de sports mécaniques, Ferrari a toujours représenté le sommet. J’ai hâte de travailler avec l’équipe, talentueuse et passionnée, de Maranello pour honorer l’histoire de la Scuderia. » Charles Leclerc est sûrement ravi de cette nouvelle. Le Monégasque retrouve l’homme avec lequel il a fait ses grands débuts en F1 chez Alfa Romeo, en 2018. Le défi de Fred Vasseur est immense : remettre Ferrari sur le toit du monde, une place que la Scuderia n’a pas connue depuis 2007 et le titre de Kimi Räikkönen. Pour cela, le Tricolore veut appliquer sa propre méthode qui a connu le succès en F1 et dans les catégories antérieures, notamment en monoplace avec ART GP.

 

Andreas Seidl nouveau PDG d’Alfa Romeo 

Orphelin de Frédéric Vasseur, Alfa Romeo est allé piocher chez McLaren pour remplacer le Français. Les Suisses se sont attachés les services du team principal de l’écurie britannique, en la personne d’Andrea Seidl. « C’est formidable de rejoindre le groupe Sauber à partir de janvier. C’est une équipe avec une riche histoire en Formule 1 et une organisation que je connais très bien pour avoir travaillé et vécu à Hinwil pendant quatre ans, a déclaré l’Allemand. Je suis impatient de rejoindre l’équipe et de travailler avec tous les collègues du groupe Sauber sur les objectifs ambitieux que nous avons fixés ensemble. Je tiens à remercier Finn Rausing et tous les membres du groupe Sauber pour leur choix : je suis impatient de leur rendre leur confiance par mon travail. » Pour autant, l’Allemand n’aura pas le même rôle que dans l’écurie de Woking. Il occupera le poste de PDG du groupe Sauber mais pas celui de team principal d’Alfa Romeo, à l’inverse de son prédécesseur.

Si le nom du directeur principal de l’équipe n’a pas été dévoilé, Jost Capito pourrait être le candidat idéal. L’Allemand, team principal de Williams depuis 2021, a quitté ses fonctions. « Ce fut un immense privilège de diriger Williams Racing au cours des deux dernières saisons et de jeter les bases du redressement de cette grande équipe. J’ai hâte de voir l’équipe poursuivre son chemin vers le succès futur. » Son acolyte François-Xavier Demaison, directeur technique, fait aussi ses valises. La direction de Sauber serait intéressée par le profil de Jost Capito. En 2026, Audi débarque en Formule 1 avec Sauber et la marque d'Ingolstadt ne serait pas contre un duo d’Allemand à la tête de son écurie. Ils ont déjà le PDG avec Andreas Seidl, pourquoi pas Jost Capito comme team principal.

 

Andrea Stella promu chez McLaren

Andrea Stella, directeur principal de McLaren et Zak Brown, directeur exécutif. © McLaren.

En quête d’un nouveau team principal, Zak Brown n’a pas décidé de piocher ailleurs mais plutôt de faire confiance à un homme de la maison. Andrea Stella remplace Andreas Seidl en tant que team principal en 2023. L’ingénieur italien a travaillé avec de nombreux pilotes chez Ferrari. Il était ingénieur de performance de Michael Schumacher avant de devenir ingénieur de course de Kimi Räikkönen et de Fernando Alonso. Arrivé chez McLaren en 2015, il quitte son poste de directeur exécutif de la course pour devenir directeur principal.

« Je me sens privilégié d’assumer le rôle de Team Principal comme prochaine étape de mon aventure avec l’équipe McLaren, s’est-il réjoui. Je suis reconnaissant envers Zak [Brown] et aux actionnaires pour la confiance qu’ils m’ont accordée, ainsi qu’à tous mes collègues et à ceux qui m’ont soutenu tout au long de ma carrière en F1. Nous sommes réalistes quant à la quantité de travail qui nous attend pour remonter sur la grille, mais je suis impatient et encouragé par le fait que je suis dans ce voyage avec une équipe pleine de talent, d’expérience, d’esprit de course et de dévouement. Je suis impatient de travailler en étroite collaboration avec chacun d’entre eux, Lando [Norris] et Oscar [Piastri], afin de remporter ensemble de grands succès. » Andrea Stella prend son poste avec effet immédiat et est conscient du défi qui se présente à lui : combler l’écart entre les trois écuries de tête et celle de Woking.


Dernières publications

En haut