F1

Formule 1 – Verstappen domine Hamilton et signe la pole au Castellet !

Après un duel haletant en Q3, c’est Max Verstappen qui signe la pole position au Castellet pour le Grand Prix de France. Il devance son principal rival au championnat, Lewis Hamilton, et la deuxième Mercedes de Valtteri Bottas. Devant son public, Pierre Gasly signe encore une fois une très grande performance en se qualifiant en 6e place. Esteban Ocon, pourtant performant lors des essais, a été éliminé en Q2 et partira 11e.

Résumé des essais : Mercedes revient dans le match

Alors que Bakou avait vu la hiérarchie traditionnelle être bousculée à l’avant, le Castellet voit le retour des Mercedes au premier plan. Sur un circuit qui leur convient davantage, les Flèches d’Argent, victorieuses en France en 2018 et 2019, ont retrouvé des couleurs après un Grand Prix d’Azerbaïdjan difficile. En tête des EL1, elles ont dû cependant s’incliner contre le leader du championnat Max Verstappen sur les deux autres séances d’essais. Red Bull, à l’aise sur le circuit Paul Ricard, confirme leur bonne forme du moment. Derrière, une écurie a fait bonne impression lors des essais : Alpine. L’écurie française, qui court à domicile, a terminé toutes les séances avec ses deux voitures dans le top 8. Déception en revanche pour les Aston Martin, très loin dans le classement des trois séances d’essais et hors des dix premières positions.

Q1 : Verstappen frappe fort, Stroll piégé

Avec 44°C sur la piste, 28°C dans l’air et un temps lourd dans le ciel varois, les qualifications s’annonçaient difficiles pour les pilotes et les pneumatiques. Et dès les premiers tours, déjà un drapeau rouge ! Yuki Tsunoda perd l’arrière de sa monoplace à la sortie du S de la Verrerie (virage 1) et tape le mur. Le Japonais abandonne une séance de qualification pour la deuxième fois consécutive, après un accident – encore un – à Bakou. Après une interruption de 10 minutes, la session reprend et tous les pilotes sortent en piste immédiatement. Et après le premier passage, Max Verstappen frappe déjà un grand coup avec un 1’31’001. Il se place premier avec 6 dixièmes d’avance sur Sergio Pérez. Charles Leclerc, en difficulté, doit s’y reprendre par deux fois pour signer un chrono “acceptable” mais toujours hors du top 10. Lewis Hamilton signe aussi un deuxième chrono sur son premier train de gommes et remonte à 2 dixièmes de Verstappen.

Au deuxième passage, tous les pilotes hors du top 5 ressortent en piste. Lance Stroll, qui a vu son premier temps annulé, attaque son deuxième tour mais se rate une nouvelle fois… et se fait piéger par un nouveau drapeau rouge ! Mick Schumacher sort de la piste à Sainte-Baume (virage 4), à 22 secondes du terme de la séance. L’Allemand, 14e, est cependant qualifié pour la Q2 mais ne pourra y participer. Les piégés du jour sont donc Latifi, Räikkonen, Mazepin et Lance Stroll, sans chrono.

Éliminés en Q1 : 16) Latifi, 17) Räikkönen, 18) Mazepin, 19) Stroll, 20) Tsunoda

Q2 : Déception pour Ocon, Mercedes devant

Une fois la Haas évacuée de la piste, la Q2 est lancée et tous les pilotes sortent en gommes médiums ! Avec une dégradation rapide des pneumatiques Pirelli au Castellet, les écuries ont opté pour la solution alternative en vue de la course. Seul George Russell tente son premier tour en gommes tendres. Et au terme des premiers passages, pas de surprise : les deux Red Bull signent les meilleurs temps. Sergio Pérez signe le premier chrono en dessous des 1’31 du week-end. Lando Norris voit son tour annulé pour avoir abusé des limites de la piste. Sur un deuxième tour lancé, Lewis Hamilton bat le temps de Pérez et passe en tête. Dans la zone rouge après le premier passage : Ocon, Vettel, Giovinazzi et Russell.

Deuxième passage pour tout le monde et une alerte pour Norris, qui se voit prié par son équipe de rentrer aux stands avant d’entamer son tour lancé. Et à la fin, c’est Valtteri Bottas qui termine en tête de la Q2, menant un doublé Mercedes. Esteban Ocon améliore mais reste 11e et donc premier éliminé. Vettel est lui aussi éliminé, avec une Aston Martin en difficulté ce week-end. À noter la 6e place de Pierre Gasly, en confiance après son podium en Azerbaïdjan.

Éliminés en Q2 : 11) Ocon, 12) Vettel, 13) Giovinazzi, 14) Russell, 15) Schumacher

Q3 : Verstappen bat Hamilton, Gasly 6e

Les dix derniers pilotes encore en lice ressortent des stands en gommes tendres, sauf pour Ricciardo en gommes medium. C’est Max Verstappen qui signe la première marque de la Q3 en 1’30’325, devant Hamilton et Pérez. Pierre Gasly voit son premier temps annulé, après être sorti large au virage 6. Charles Leclerc, seulement 8e après le premier passage, se plaint d’une monoplace difficile à conduire. Ricciardo, en pneus medium, se classe 9e.

Au deuxième et dernier passage, tous les pilotes améliorent : d’abord Verstappen, qui signe un chrono magistral en 1’29’990 ! Suivent Bottas et Hamilton, mais qui ne pourront pas battre le Néerlandais et qui partiront derrière la Red Bull. Derrière, Perez termine 4e, Sainz 5e et Pierre Gasly 6e, qui réalise une nouvelle grande performance devant le public français ! Suivent derrière : Leclerc, Norris, Alonso et Ricciardo.

Le duel Verstappen / Hamilton continue donc en ce week-end de Grand Prix national au Castellet ! Rendez-vous demain, 15h, pour suivre le Grand Prix de France !

Crédit Une : Formula 1

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire