F2

Formule 2 : Verschoor vainqueur de la course sprint 2 à Silverstone

Après l'hymne russe ce matin, c'est cette fois-ci le Wilhelmus van Nassouwe (hymne hollandais) qui a finalement retenti grâce à la victoire de Richard Verschoor, le pilote de MP Motorsport. Marcus Armstrong et Dan Ticktum complètent le podium. Pourchaire ne finit que dixième alors qu'il s'élançait sixième

 

Alors que débutait le tour de formation, un monoplace est déjà l'arrêt. Il s’agit d’une Art Grand Prix, celle de Christian Lundgaard. S’élançant initialement de la huitième position, le Danois est contraint de partir des stands. Encore une fois, il laisse échapper de précieux points pour le championnat.

Lundgaard est à l'arrêt sur la grille de départ à l'entame du tour de formation. ©Formula 2

Deux safety car en 10 tours

À l’extinction des feux, le scénario de course 1 semble se répéter. La voiture de sécurité est déployée après un gros accident impliquant un Boschung fautif et un Deledda malchanceux. Pour les cinq premiers, le départ s’étant déroulé sans encombre, ils conservent tous leur place initiale, alors que Pourchaire a dégringolé au classement après un envol raté. Il se retrouve onzième. En raison des nombreux débris et des deux voitures à évacuer, la course ne reprend qu’au cinquième tour.

Le crash entre Boschung et Deledda. ©Formula 2

Au restart, Piastri dépasse immédiatement Jüri Vips et s’attaque ensuite à Lawson avec l’objectif podium en tête. Verschoor signe le meilleur temps provisoire et essaye de se débarrasser d'un Armstrong se montrant particulièrement rapide.

Mais, au sixième tour, bis repetita, nouveau contact, cette fois-ci entre Daruvala et Viscaal dans Stowe, la voiture de sécurité ressort. Après un passage au stand, des changements de pneus et d’aileron avant, l'Indien repart en dernière position. Dans la foulée, il écope de 10 secondes de pénalité pour “avoir causé une collision”.

Les voitures de Daruvala et de Viscaal dans Stowe après leur contact. ©Formula 2

 

Mission impossible : dépasser

Au restart au onzième tour, la course reprend sous de belles couleurs et Zhou dépasse Aitken pour la douzième place. L’Anglais se fait doubler dans la foulée par Roy Nissany. Puis le temps est long, le ciel est bleu et les dépassements ne courent pas les rues. À cause du dirty air, les pilotes se suivent en peloton sans même pouvoir tenter des manœuvres. Enfin, cela s’applique à tous sauf à Piastri. Le nouveau leader du championnat a longtemps bataillé avec Lawson – comme ce matin – pour la quatrième place. Et après cinq tours dans les rétroviseurs, le sixième aura été le bon, l'Australien passe enfin. En prenant l'extérieur dans Brooklands, le pilote Prema se rapproche du podium.

Piastri dépassant Lawson à l'extérieur dans Brooklands. ©Formula 2

Mais il ne l’atteindra pas, car les trois de devants sont intouchables et finissent leur course là où ils l’ont commencée. Contrairement à son coéquipier, Shwartzman rate l’occasion de marquer des points. À la réaccélération, dans le dernier virage à l’entame du dernier tour, il part en tête-à-queue et permet ainsi à Pourchaire de passer dixième.

À l'image, Shwartzman à l'envers à l'entame du dernier virage. ©Formula 2

La course se conclut plus tranquillement, Verschoor s’impose devant Armstrong et Ticktum, alors que Piastri s’adjuge le point du meilleur tour.

Le top 8 de la course sprint 2. ©Formula 2

Après une deuxième course plus calme que la première, les regards sont déjà tournés vers la course principale de demain. Oscar Piastri semble être le mieux placé pour la remporter. Le Français Théo Pourchaire partira quant à lui en cinquième position. Rendez-vous demain à 11 h 50.

Crédit photo : Formula 2
Dernières publications
To Top