F3

Formule 3 : Hauger impérial sous la pluie pour la course principale

Pour la dernière course de ce week-end de Grand Prix au Hungaroring, la pluie s’est invitée à la dernière minute pour rajouter un peu de piquant. Sous une piste détrempée, le leader du championnat Dennis Hauger a pris le dessus sur son coéquipier, Arthur Leclerc, deuxième, qui s’élançait de la pole. Jack Doohan complète le podium.

 

Départ lancé sous safety car

Alors que les pilotes avaient chaussé des pneus secs en s’alignant sur la grille, une forte pluie s’abat à moins de 10 minutes du départ. Les pneus pluies sont immédiatement chaussés sur les monoplaces et il faut attendre deux tours sous voiture de sécurité pour assister au départ. Mais, surprise, à cause de la faible visibilité, le départ se fait lancé et non pas arrêté. En tout cas, cela ne change rien pour le jeune Arthur Leclerc. À l’amorce du premier virage, il conserve sa place de leader. La bataille fait rage entre lui et Hauger pour la première place et entre le trio de Trident, Doohan, Schumacher et Novalak pour le podium. 

La bataille fait rage dès le premier tour entre les Prema et les Trident. ©Formula 3

Mais ces batailles sont subitement arrêtées car la voiture de sécurité est de nouveau de sortie. En fond de peloton, Martins percute Rasmussen lors d’une manœuvre et casse son aileron. Un temps à l’arrêt, il arrive finalement à repartir après un passage au stand.

Passé trois tours agglutiné en un peloton resserré derrière la safety car, attendant que la course reprenne, Leclerc se prépare au restart. Au virage numéro un, il vire de nouveau en tête. Le tour suivant, au même endroit, l’heure est au contact. Caldwell tire tout droit et percute l’arrière de Vesti. Mais rien de cassé pour les deux hommes qui continuent.

Le contact en bout de ligne droite entre Caldwell et Vesti. ©Formula 3

 

Lutte en piste et guerre des nerfs

Arrivé au huitième tour, Dennis Hauger, s’étant beaucoup rapproché, livre une magnifique lutte avec Leclerc pour la première place. Les deux coéquipiers entrent à deux de front, dans chaque virage  des secteurs un et deux, avec respect et aucun contact. Finalement, le Monégasque conserve la tête grâce à une superbe défense. Mais la boucle suivante n’est pas la même, et le Norvégien passe, enfin, à l’extérieur dans le virage 2.

C’est alors que les trois premiers vont commencer à signer meilleur tour sur meilleur tour. Tous à la limite, ils pilotent à merveille sur une piste presque sèche avec des pneus pluies usés.

 

Une fin de course houleuse

Au quinzième tour, le vainqueur d’hier, Matteo Nannini, tente un immense coup de poker, celui de passer les pneus secs. Sauf qu’une fois au stand, ses mécaniciens passent totalement à côté de leur arrêt et l’Italien prend plus de 30 secondes pour ressortir sur la piste. Loin derrière, il signe tout de même le meilleur tour.

À l’avant, Leclerc revient sur Hauger, mais le pilote de la Red Bull Junior Team ne rompt pas. Au même moment, Ayumu Iwasa, vainqueur hier, subit la dure loi de la mauvaise gestion de ses gommes. En un tour, il perd trois positions et finit hors des points.

Puis à trois boucles du but, le drapeau jaune est agité sur le circuit. La raison ? Un accident entre Roman Staněk et Amaury Cordeel. Quelques instants plus tard, les deux hommes sont imités par Ido Cohen et László Tóth. Le crash est spectaculaire et le halo a une nouvelle fois rendu service.

Le crash enter Ido Cohen et László Tóth dans le virage 2. ©Formula 3

La safety car est immédiatement de retour en piste, et deux tours plus tard, Dennis Hauger peut enfin célébrer après une course parfaitement maîtrisée. Il augmente ainsi son avance au championnat.

Le top 10. ©Formula 3

 

Après une dernière course palpitante sur ce circuit du Hungaroring, le prochain Grand Prix aura lieu à Spa en Belgique, du 27 au 29 août. Le championnat semble déjà joué, en la faveur de Hauger, mais il reste encore de magnifiques courses à visionner. Le Grand Prix sera à retrouver sur les antennes de Canal+ et de la F1TV.

Crédit photo : Formula 3
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire