Coupe du monde : une Géorgie puissante fait valser l’Uruguay

0

Ce dimanche, à 7h15 (heure française), la Géorgie et l’Uruguay se retrouvaient pour leur deuxième match dans la compétition. Et ce sont les premiers nommés qui se sont imposés, plutôt facilement. Petit récap’ pour tous ceux qui ne se sont pas levés tôt ce matin.

 

La Géorgie fait tourner, l’Uruguay ne change presque rien

Après la lourde défaite face au Pays de Galles (14-43), le sélectionneur géorgien, Milton Haig, avait décidé de faire une profonde rotation dans son effectif en effectuant 12 changements. Ainsi, le Toulonnais Mamuka Gorgodze, star de la sélection, se retrouvait sur le banc. De son côté, le pilier montpelliérain Levan Chilachava débutait tout comme son partenaire de club Konstantine Mikautazde (troisième ligne), un des trois rescapés du dernier match. En l’absence des cadres habituels, le talonneur Jaba Bregvadze portait le brassard de capitaine de sa sélection pour la première fois.

Au contraire, le staff uruguayen, satisfait de son équipe, avait décidé de changer seulement deux joueurs après la belle victoire face aux Fidji (30-27), il y a 4 jours. Juan Pedro Rombys remplaçait donc Diego Arbelo au poste de pilier droit et Alejandro Nieto débutait en troisième ligne à la place de Manuel Diana. On retrouvait donc Felipe Berchesi, l’ouvreur de Dax et auteur de 15 points lors du dernier match. La paire de centres Andres Vilaseca – Juan Manuel Cat, très intéressante face aux Fidjiens, était également reconduite.

 

La Géorgie fait exploser les Teros

En première période, les Géorgiens commencent fort avec un essai inscrit dès la 9ème minute de jeu par Todua, mais la transformation est manquée. Longtemps, le score reste inchangé, mais les Lelos usent de leur puissance au sol pour laisser l’Uruguay dans son camp. dix minutes avant la pause, ils marquent un nouvel essai, grâce à Giorgadze, cette fois transformé. Mais dans la foulée, les Teros réagissent avec un essai converti par Vilaseca, après une belle combinaison des arrières. A la mi-temps, la Géorgie mène 12 à 7.

Lors du second acte, la puissance géorgienne s’est encore renforcée. Dès la 43ème, ils marquent une nouvelle fois par l’intermédiaire de Chilachava. Bregvadze inscrit ensuite dans l’essai du bonus offensif avant que Kveseladze ne sale encore un peu plus la note. La domination physique et la fraîcheur des Géorgiens aura donc eu raison des valeureux Uruguayens, surement fatigués après leur gros match face aux Fidjiens.

 

Au classement, la Géorgie est donc 3ème à égalité de points avec l’Australie et le Pays de Galle en attendant le choc entre ces deux monstres (9h45). L’Uruguay est quant à elle 4ème, avec 4 points. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here