Golf

Golf – Masters d’Augusta : Journée perturbée en Géorgie

Quelle journée hier du côté du golf d’Augusta, une journée marquée d’abord par la pluie, qui a stoppé la progression des joueurs au bout d’une petite demi-heure, pour reprendre vers 10h30 heure américaine, avec trois heures de retard sur le programme habituel. Pour la première fois depuis plus de 10 ans, la première journée du Masters n’est pas allée à son terme, mais ne fut pas avare de rebondissements.

Une journée humide, propice aux surprises

On n’a très certainement pas fini de parler de cette pluie hier en Géorgie, qui a à bien des égards chamboulé cette première journée du Masters. Peu après 7h30 heure US, la pluie, aussi fine soit elle, a mis un coup de frein peu après le départ de cette édition 2020 tant attendue qui marque le début de cette saison 2020-2021.

Près de trois heures plus tard, le jeu a pu reprendre, et les greens humides n’ont pas été favorables aux favoris, à l’image d’un Bryson DeChambeau totalement à la dérive en début de partie, avec un double bogey très vilain concédé au trou numéro 13, après avoir envoyé sa balle dans l’eau, puis s’être empressé de chercher une balle qu’on pensait perdue.

Ancienne gloire en difficulté, l’américain Jordan Spieth, qui concède trois bogeys et un double hier, avec un carte de +2 au total.

A l’inverse, c’est le 22è mondial, Paul Casey qui signe une carte proche de la perfection ce jeudi avec un magnifique -7, grâce à 5 birdies et surtout un exceptionnel eagle au trou numéro 2.

Tiger a sorti les griffes, des favoris en embuscade et des fins de parties en pagaille

C’est très certainement l’attraction de la journée, la grande performance d’un Tiger Woods qu’on pensait égaré en ce début de saison. Hésitant, parfois même décevant, le Tigre ne partait pas en position de force ce jeudi, et pourtant, l’homme de 45ans, tenant du titre, ne s’est pas fait prier pour attaquer les greens comme il en a le secret, et signer une carte à -4, sans aucun bogey, qui le place à une excellente cinquième place provisoire.

Dans les parties des autres favoris ayant pu conclure leurs 18 trous hier, c’est une nouvelle fois le surprenant Xander Schauffele qui tient la corde à -5 après une très bonne première journée, accompagné par Webb Simpson dans le même score.

Un peu plus loin, on retrouver le sud-africain Oosthuizen, Patrick Reed auteur d’une journée mouvementée, ou encore Tony Finau et John Rahm à -3.

Parmi ceux qui n’ont pas encore terminé le parcours ce vendredi matin, on retrouve aux avant-postes le régulier Justin Thomas, 3è mondial, à -5 avec encore 8 trous à jouer ce vendredi matin.

Juste derrière, c’est un autre sud-africain qui a fait sensation avec une carte de -4 à mi-parcours, Dylan Fritelli, avec notamment un eagle au 13. Egalement à -4 avec encore 7 trous à jouer, Matthew Wolff reste en course pour se positionner dans les favoris après ce premier tour.

Pour le reste, on retrouve Dustin Johnson à -3 à mi-parcours, dans la même partie et le même score que Justin Rose.

Du côté du seul représentant tricolore, Victor Perez a rendu sept premiers trous très propres ce jeudi, avec un birdie pour terminer, et rester dans la course dans une partie où Brendan Todd est passé totalement à côté, avec déjà deux bogeys et un double au bout de sept trous.

Rendez-vous dès 13h30 pour 44 concurrents qui devront terminer leur parcours avant de démarrer leur deuxième passage sur les greens pour une journée qui s’annonce plus qu’intense pour presque la moitié du plateau. Une très grande journée de golf en perspective, et pour laquelle la météo s’annonce plus clémente !

 

Crédit image à la Une : Michael Madrid – USA Today

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
quis ultricies vel, venenatis venenatis, commodo leo ut libero Aenean sed