Ça roule…

GP d’Émilie-Romagne : Bottas devant pour peu

Valtteri Bottas a signé les meilleurs temps des essais libres à Imola mais, à chaque fois, de peu devant son équipier. Deux séances qui ont été émaillées d’erreurs et d’interruptions.

EL1 : trois pilotes en moins d’un dixième!

C’est déjà très serré à Imola ! Valtteri Bottas décroche le meilleur chrono (1 min 16 s 564) dans les derniers instants de la première séance d’essais libres. Il devance son équipier Hamilton (+0.041s) et Max Verstappen (+0.058s). Derrière cet indéboulonnable trio de tête, on retrouve les Ferrari de Leclerc (4e, +0.232s) et de Sainz (6e, +0.324s), qui semblent dans le coup, tout comme Pierre Gasly (5e, +0324s). Fernando Alonso se classe 7e, mais à plus de 0.8s de Bottas.

Le classement de la FP1 – Crédits image: Motorsport.com

Une séance qui fut marquée par de très nombreuses sorties de piste (Mazepin, Hamilton, Tsunoda). Et elle fut d’ailleurs neutralisée par le drapeau rouge à deux reprises. Une première fois avec l’accrochage entre Sergio Pérez et Esteban Ocon, dû à une incompréhension entre les deux pilotes. Le Mexicain a mal jugé la trajectoire empruntée par le pilote français (sur un tour à petite vitesse). Enfin le dernier drapeau rouge a eu lieu en toute fin de séance. Nikita Mazepin, déjà à la faute dans le dernier virage en début de session, s’est de nouveau pris un coup de raquette sur la reprise des gaz, endommageant quelque peu son auto.

EL2 : Mercedes de plus en plus vite, Verstappen à l’arrêt

Valtteri Bottas récidive cet après midi. Le Finlandais de Mercedes signe le meilleur temps en 1 min 15 s 551. Il devance à nouveau son équipier Lewis Hamilton (+0.010s). Derrière ce duo, Pierre Gasly confirme les bonnes dispositions de son Alpha Tauri AT02, en se plaçant à 0.078s des Mercedes. De même pour les Ferrari qui se classent 4e et 5e. Après son incident de ce matin, Sergio Pérez signe un 6e chrono encourageant (+0.860s).

Le classement de la FP2 – Crédits image: @F1

La séance fut neutralisée à deux reprises : une première fois pour permettre de dégager la voiture de Verstappen qui a été touchée par un souci mécanique en début de session ; et la seconde fois, à trois minutes du terme, pour retirer l’épave de Charles Leclerc, qui a tiré tout droit dans le dernier virage.

Durant ces deux séances, les pilotes n’ont pas pu réaliser d’essais de départ, la faute aux sorties de Mazepin et de Leclerc, ce qui donnera un peu de piment pour dimanche. On se retrouve demain pour les qualifications, sur We Sport.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire