Formule 1

Grand Prix d’Arabie Saoudite : Les pilotes de F1 acceptent de courir

Arabie saoudite

Les pilotes de Formule 1 affirment qu'ils ont accepté de courir en Arabie saoudite ce week-end malgré les problèmes de sécurité qui ont suivi une attaque de missiles près du circuit de Jeddah.

La course aura lieu dimanche après quatre heures de réunions entre les pilotes et des personnalités. La décision a été prise dans la nuit. Dans une déclaration, l'Association des pilotes de Grand Prix a déclaré qu'il avait été “difficile d'effacer les inquiétudes naturelles”. Les patrons de la F1 et les ministres du gouvernement saoudien ont rassuré les pilotes sur la sécurité autour du circuit.

La décision des pilotes de participer à la course est intervenue à la fin d'une journée dramatique à Djeddah, suite à une attaque de missiles sur une installation pétrolière située à dix kilomètres du circuit. Les pilotes ont entamé une discussion sur la tenue de la course une heure après la fin de la deuxième séance d'essais et sont restés dans la salle pendant que diverses personnalités entraient et sortaient.

Dans sa déclaration de samedi, le GPDA a déclaré que cela avait été “une journée difficile pour la Formule 1 et une journée stressante pour nous, pilotes de F1″.

Et d'ajouter : “En voyant la fumée de l'incident, il était difficile de rester un pilote de course pleinement concentré et d'effacer les préoccupations humaines naturelles. Par conséquent, nous avons entamé de longues discussions entre nous, avec nos directeurs d'équipe et avec les personnes les plus haut placées qui dirigent notre sport. Une grande variété d'opinions ont été partagées et débattues et, après avoir écouté non seulement les autorités de la F1 mais aussi les ministres du gouvernement saoudien – qui ont expliqué comment les mesures de sécurité étaient élevées au maximum – le résultat a été une résolution selon laquelle nous nous entraînerions et nous nous qualifierions aujourd'hui et courrions demain. Nous espérons donc que le Grand Prix d'Arabie saoudite 2022 restera dans les mémoires comme une bonne course plutôt que pour l'incident qui a eu lieu hier.”

Un communiqué de la F1 a déclaré : “Suite à l'incident largement rapporté qui a eu lieu à Jeddah vendredi, il y a eu des discussions approfondies entre toutes les parties prenantes, les autorités gouvernementales saoudiennes et les agences de sécurité, qui ont donné des assurances complètes et détaillées que l'événement est sécurisé. Il a été convenu avec toutes les parties prenantes de maintenir un dialogue clair et ouvert tout au long de l'événement et pour l'avenir.”

La série de réunions pour discuter de l'incident de l'installation pétrolière a commencé avant la deuxième d'essais, qui a été retardée de 15 minutes après l'attaque, car les patrons d'équipe et les pilotes ont été appelés à une réunion avec le président de la F1, Stefano Domenicali.

Une deuxième réunion a commencé après la deuxième séance d'essais et s'est poursuivie jusqu'au petit matin avec des personnalités dirigeante de la F1. Un grand nombre de pilotes s'inquiétaient de la sécurité de l'événement après l'attentat. Mais ils ont finalement été convaincus de poursuivre la course après avoir reçu des informations supplémentaires de la part des dirigeants.

Dernières publications

En haut