Championnats Etranger

Haaland – Nunez : la rivalité des prochaines années ?

Nunez

Après que Liverpool ait accepté de signer Darwin Nunez, nous pouvons nous poser la question de comment en le signant les Reds pourraient créer la prochaine grande rivalité de joueurs en Premier League et au-delà, avec Nunez contre Erling Haaland à Manchester City. Pendant trop longtemps, la Premier League a manqué d'une rivalité  au sommet du championnat, maintenant il pourrait y avoir une grande rivalité.

Ce n'est pas comme ça que ça devait se passer. Lorsque ceux qui couvrent le football se tournaient vers l'avenir l'été dernier, il y avait une perspective à laquelle ils revenaient sans cesse. Il y avait cette théorie autour d'une rivalité en Espagne qui pourrait essayer de se rapprocher de ce que nous avons vu entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Pour toutes sortes de raisons, la dynamique proposée entre Kylian Mbappé et Erling Haaland n'a pas eu lieu. Peut-être qu'en 2024 ou 2025 les choses seront différentes pour toutes les parties, mais pour l'instant ce scénario est mort dans l'eau. La Liga dépose une plainte auprès de l'UEFA concernant les infractions présumées de Man City et du PSG au Fair-play financier.

La surprise Nunez

Au lieu de cela, de manière tout à fait inattendue, Liverpool pourrait avoir créé quelque chose d'autre, un type de rivalité différent, mais qui sera tout aussi fascinant à regarder. L'achat de l'attaquant uruguayen Darwin Nunez à Benfica est sorti de nulle part. Laissez-nous vous expliquer. On ne s'attendait pas à ce que Liverpool mise sur un gros joueur sur le marché, mais plutôt à ce que la plupart des fans et des journalistes prévoyaient des transferts plus progressifs qui amélioreraient progressivement la qualité et la profondeur de l'équipe.

Mais avec Sadio Mane susceptible de partir au Bayern Munich, et Mohamed Salah toujours sans nouveau contrat, Liverpool et Jurgen Klopp ont décidé d'agir. Tout comme Alisson Becker et Virgil van Dijk, Liverpool estime clairement qu'une dépense massive sur Nunez vaut la peine en raison de la qualité qu'il apportera à l'équipe à court et à long terme.

Nunez est beaucoup plus proche d'Alisson dans l'état de sa carrière. Alisson, qui fait désormais partie des trois meilleurs gardiens du monde, a dû travailler malgré d'excellentes prestations avec la Roma. Nunez est loin d'être le produit fini, mais après avoir observé le développement de Mane, Salah et Diogo Jota, il doit être excité par ce que Klopp et son équipe d'entraîneurs peuvent faire pour lui.

Haaland, un produit déjà fini 

Cependant, personne ne peut dire qu'il est aussi avancé dans sa carrière que l'homme auquel il sera bientôt comparé sans cesse : Haaland. Le Norvégien était lié à un transfert en Espagne, mais après quelques tergiversations, Manchester City s'est décidé à recruter l'attaquant que tous les supporters attendaient avec impatience. Haaland a marqué 86 buts en 89 matchs pour le Borussia Dortmund et s'est imposé comme le meilleur attaquant du monde, à part Mbappe.

Il a maintenant l'occasion de se tester dans une situation plus difficile, mais avec des joueurs et un personnel d'encadrement supérieurs autour de lui. Haaland pourrait bien partir en Espagne à un moment donné, mais pour l'instant, il est en Premier League. Il deviendra instantanément l'un des favoris pour les prix du Soulier d'or et du Joueur de l'année et est considéré par beaucoup comme la pièce manquante qui pourrait enfin permettre à City de franchir le cap de la Ligue des champions. Nunez n'aura pas les mêmes pressions sur lui dès le début, mais étant donné le prix à payer, les murmures et les doutes ne tarderont pas à se faire entendre si les buts ne commencent pas à affluer.

Et vous pouvez être certain que si les buts tardent à venir, les fans se moqueront allègrement de Liverpool pour avoir payé beaucoup plus pour Nunez que pour Haaland, tout en ignorant commodément le fait que le Norvégien avait une clause de libération et demandait un salaire bien plus élevé que son homologue uruguayen.

Dans un monde idéal, Nunez s'adapte plus rapidement que prévu, après tout, c'est quelqu'un qui a marqué 26 buts au Portugal l'année dernière et 11 lors des deux dernières saisons en Europe. Une adaptation rapide entraînerait une véritable rivalité entre lui et Haaland, ce dont la Premier League a désespérément besoin.

Nunez vs Haaland : enfin une vraie opposition 

En raison de la nature variée des positions des meilleurs joueurs de la ligue, il n'existe pas de véritable rivalité qui suscite un grand débat parmi ceux qui regardent ce sport. Salah et Kevin De Bruyne étaient les deux favoris pour le titre de joueur de l'année en Premier League, mais ils jouent à des postes totalement différents. Harry Kane et Ronaldo étaient les meilleurs buteurs, mais jouaient à des postes totalement différents, le premier étant souvent plus profond pour devenir un meneur de jeu avancé et difficile à marquer. En fait, l'un des débats les plus intenses concerne l'identité du meilleur arrière droit du championnat.

Nunez et Haaland incarneront leurs managers dans cette rivalité. Haaland ne donne presque rien aux médias et Nunez ne dira probablement rien de controversé tant que son anglais ne sera pas très solide. La rivalité entre Liverpool et City se construit à partir des fans, elle n'est pas alimentée par les managers comme le faisaient Sir Alex Ferguson, Arsène Wenger, José Mourinho ou Rafa Benitez (même si Pep Guardiola et Klopp ne sont pas contre le fait d'attiser le feu de temps en temps). Il est alimenté par les supporters qui se détestent clairement et qui sont alimentés par l'adrénaline créée par le succès des deux équipes.

Salah contre De Bruyne, Dias contre Van Dijk, Cancelo/Walker contre Alexander-Arnold/Robertson et Alisson contre Ederson ne seront rien comparés à Haaland contre Nunez. Ajoutez à cela le capitaine de Tottenham Hotspur, Harry Kane, et vous avez l'occasion de voir s'affronter trois attaquants de classe mondiale. L'une des dernières véritables batailles entre trois joueurs de haut niveau remonte à la saison 2015-16, lorsque Kane (25 ans) a devancé Sergio Aguero et Jamie Vardy (24 ans chacun) pour le Soulier d'or. La lutte de Salah avec Son Heung-min et Kane au cours des deux dernières saisons a été amusante, mais il y a quelque chose dans les attaquants qui s'affrontent qui les rend encore plus excitants.

Nés à seulement 11 mois d'intervalle, ces deux jeunes joueurs pourraient façonner les prochaines années de la Premier League, en particulier lorsque certaines des stars actuelles atteignent la trentaine. Pour les neutres, ce sera absolument fascinant à suivre.

 

Dernières publications

En haut