Heat @ Lakers : Los Angeles fait déjà le break

0
Heat Lakers
(Crédits : L.A Times)
Ligue 1

Sans Bam Adebayo et Goran Dragic, le Heat a été mené de bout en bout face à des Lakers parfaitement dans leur match derrière leurs deux stars.

Miami Heat @ Los Angeles Lakers : 114-124

Départ lancé

Malgré les absences de son pivot (Adebayo) et de son meneur (Dragic) titulaires, le Heat rentre plutôt bien dans son match avec quelques tirs primés. Toutefois, Los Angeles sait où appuyer pour faire mal, et en orientant leur jeu vers l’intérieur les Lakers font très ml à Miami. Erik Spoelstra passe alors sa défense en zone pour obliger Los Angeles à shooter, mais malgré leur manque d’adresse les californiens parviennent à rester devant. Le Heat a en revanche bien plus de difficultés à se créer des espaces en attaque, et c’est donc logiquement que Miami termine le premier quart-temps en étant mené (23-29).

Los Angeles est lancé, et LeBron James (33 pts, 9 rbd, 9 ast) va même accélérer le rythme. Le King est partout, et ses efforts permettent aux purple and gold de prendre jusqu’à treize points d’avance. Néanmoins, le Heat va finir par réagir. En l’absence de taille de l’autre côté du terrain, les coéquipiers de Jimmy Butler (25 pts, 8 rbd, 13 ast) poussent, rentrent dans la raquette, vont provoquer des fautes et recollent presque avec Los Angeles. Toutefois, les Lakers ne s’affolent pas et grâce à une réussite indécente au shoot (85% à 2pts en première mi-temps) vont créer un nouvel écart. À la pause, Los Angeles a quatorze points d’avance (54-68).

Tout en contrôle

Au retour des vestiaires, Anthony Davis (32 pts, 14 rbd) va enfin briller. Assez discret jusqu’ici, le pivot va enchaîner les réussites aussi bien au près qu’à distance, crucifiant presque un Heat sans réponse (+18). Miami est secoué, mais l’agressivité de Jimmy Butler va rebooster toute l’équipe qui va ensuite organiser un retour derrière ses shooteurs, revenant à -10 à la fin du troisième quart-temps (93-103). Miami souffre, mais Miami a encore une chance dans ce match.

Los Angeles doit tuer le match, mais l’adresse va pour une fois fuir les joueurs de Frank Vogel. Miami a l’occasion de recoller, mais malgré un surplus d’envie et d’agressivité les floridiens vont manquer de grosses opportunités et resteront bloqués à dix points de leurs adversaires. Les défenses prennent le pas sur les attaques, ce qui ne fait pas le jeu d’un Heat qui court encore et toujours après le score. Los Angeles finit par se mettre à l’abri, et empêche donc toute instigation de retour de la part d’un Heat qui partait de trop loin pour espérer quelque chose dans ce match.

Avec cette victoire, Los Angeles mène donc 2-0 dans la série. Un avantage non-négligeable face à un Heat diminué qui se voit dans l’obligation de réagir lors du prochain match pour ne pas être lâché.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here