Equipes de France

Hécatombe chez les Bleus à quelques jours de l’Euro 2022

Alors que l'EHF Euro 2022 de Handball (13-30 janvier) approche à grand pas, l'Équipe de France accumule les forfaits. Entre tests positifs au Covid-19, blessures ou problèmes personnels, rien ne sourit à la sélection de Guillaume Gille et à son staff. Un véritable casse-tête pour les Bleus.

L'année 2021 fut riche en émotion pour les handballeurs tricolores avec une magnifique médaille d'or obtenue aux Jeux Olympiques de Tokyo l'été dernier. Une performance XXL pour les Bleus qui laissait présager beaucoup de confiance pour la prochaine échéance, l'EHF Euro 2022. Mais plus le temps passe, et plus cette confiance commence à se dissiper pour laisser place à un flou total. A une semaine du début de la compétition en Hongrie et en Slovaquie, la sélection française va devoir procéder à un “turn-over” pour pallier quelques absences majeures. A noter que les emblématiques Luc Abalo, Michaël Guigou et Yann Genty viennent de prendre leur retraite internationale.

Un constat qui ne rassure pas car les handballeurs français n'ont plus gagné un Championnat d'Europe depuis 2014. A noter que la dernière édition en 2020 fut un fiasco total avec une élimination au tour préliminaire et une quatorzième place à la clé. Le 13 janvier prochain, les joueurs de Guillaume Gille débuteront la compétition face à la Croatie. Suivront derrière l'Ukraine et la Serbie. Les Bleus vont-ils nous surprendre comme ont pu le faire les Experts dans le passé ?

Les Bleus touchés par les blessures : L.Karabatic, Remili…

Le staff de l'Équipe de France de handball a dû passer des fêtes de fin d'année mitigées avec les officialisations des forfaits de Luka Karabatic et Nedim Remili. Coup dur pour les deux joueurs qui vont beaucoup manquer aux Bleus. Luka Karabatic est touché à la cuisse droite. Le pivot de 33 ans était bien présent avec ses coéquipiers au stage prévu à la Maison du handball du 26 au 30 décembre. Avant de finalement renoncer suite à des examens médicaux peu rassurants. Lors du naufrage en 2020, le cadet des frères Karabatic était aussi absent, sa dernière compétition manquée avec les Bleus. Inquiétant.

Son coéquipier au PSG, Nedim Remili, est lui victime d'une facture du pied gauche. Celle-ci a été contractée à l'entraînement il y a environ  dix jours. Une très mauvaise nouvelle dont se seraient bien passés l'arrière droit et son sélectionneur, Guillaume Gille. Deux autres joueurs manqueront à l'appel à Szeged en Hongrie, où la France disputera son tour préliminaire. Il s'agit de l'arrière gauche nîmois Jean-Jacques Acquevillo et Timothey N'Guessan, pensionnaire du FC Barcelone. Le premier est blessé aux adducteurs, le second souffre d'une blessure à la cheville.

Elohim Prandi, victime de coups de couteau et gravement blessé

Elohim Prandi a frôlé le drame lors du réveillon de la Saint-Sylvestre. L'arrière gauche parisien de 23 ans a vécu une fin de soirée épouvantable puisqu'il a été victime de plusieurs coups de couteau dans le dos dans un établissement parisien. D'après les dernières informations, le joueur du PSG ne doit sa vie qu'à sa très bonne condition physique. Non sélectionné lors du mondial l'année dernière et lors des Jeux Olympiques de Tokyo, Elohim Prandi figurait dans la liste de Guillaume Gille pour l'EHF Euro 2022. Encore à l'hôpital, son état est stable et ses jours ne sont pas comptés, heureusement.

Vincent Gérard, gardien impérial des Bleus, très incertain 

On dit souvent qu'une bonne ou une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule. En effet, les Bleus pourraient disputer ce Championnat d'Europe sans leur taulier numéro un. Vincent Gérard est touché par un drame familial et n'avait pas pris part au premier stage de préparation de l'Équipe de France du 26 au 30 décembre. Rien n'est encore officiel. Guillaume Gille s'est exprimé sur la période compliquée que traverse le gardien de 35 ans. “Il faut du temps pour imaginer si une porte pouvait potentiellement s'ouvrir. Les discussions sont toujours en cours, rien n'est acté de façon définitive. On connaît la qualité de Vincent et son attachement à l'équipe de France, mais on respecte aussi la période douloureuse qu'il traverse.” 

En cas de forfait du portier du PSG, le sélectionneur français devra compter sur une triplette inédite dans ses buts. Celle-ci serait composée de Kévin Bonnefoi, Rémi Desbonnet et Wesley Pardin. Pardin étant le seul gardien expérimenté en sélection mais il revient de blessure.

La préparation des Bleus tronquée par le Covid-19

Comme beaucoup de disciplines sportives en ce moment, le handball n'est pas épargné par la grosse vague de contamination du Covid-19. De nombreux joueurs tricolores, testés positifs au virus, ont manqué le premier stage de préparation. Les concernés sont Nikola Karabatic, Hugo Descat, Aymeric Minne et Dylan Nahi. Placés à l'isolement, ils pourront réintégrer le groupe quand ils auront un test négatif. Même situation pour Théo Monar. Le Nantais, qui devait remplacer Luka Karabatic, a été testé positif et placé en isolement.

Les deux matchs de préparation contre l'Égypte annulés

Cela rappelait des souvenirs de la dernière demi-finale olympique remportée 27-23 par les tricolores. Français et Égyptiens devaient se retrouver les 7 et 9 janvier au Palais des sports Robert Oubron de Créteil. Mais ces deux tests ont été annulés en raison du Covid-19. Comme la France, les champions d'Afrique en titre doivent composer avec de nombreux cas positifs. Alors que les Bleus doivent partir le 11 janvier prochain, la Fédération Française de Handball étudie la possibilité de trouver un adversaire de dernière minute. Philippe Bana, président de la FFHB, s'est exprimé.

“La fédération égyptienne nous a prévenus dimanche soir de son incapacité à honorer notre invitation, en raison de nombreux joueurs touchés par la Covid-19. Nous avons immédiatement sollicité d’autres fédérations pour maintenir les deux matchs de préparation délocalisés à Créteil.”

Allemagne-France à Wetzlar le 9 janvier

Ce mercredi, la FFHB et la fédération allemande ont trouvé un accord pour programmer une rencontre entre leurs deux équipes nationales. Une aubaine pour les Français qui pourront se jauger au moins une fois avant de filer en Hongrie. Allemands et Français s'affronteront le dimanche 9 janvier à Wetzlar. Une fin qui satisfait Philippe Bana. “Pendant cette période très difficile impactée par la Covid-19, c’est appréciable de pouvoir s’entendre entre bons amis. Le lien entre la France et l’Allemagne demeure le plus solide en Europe. Depuis le forfait de l’Égypte, nous sommes entièrement mobilisés pour permettre à l’équipe de France de disputer un match avant l’Euro. Je suis heureux de ce dénouement et je tiens à remercier la fédération allemande pour son invitation et les conditions exceptionnelles qu’elle nous offre.”

Guillaume Gille devra compter sur quelques nouveaux dans son groupe suite à toutes ces absences imprévues. L'alchimie peut très bien prendre entre les plus et les moins expérimentés. Disputer un Euro est beaucoup plus compliqué qu'un mondial ou un tournoi olympique et les Bleus le savent. Le Danemark arrivera très revanchard après sa dernière finale olympique perdue face aux Bleus à Tokyo. Attention également au tenant du titre espagnol et aux robustes norvégiens. Malgré tous ces forfaits, les Bleus peuvent nous surprendre comme ils l'ont déjà fait dans le passé.

 

Crédits photo : republicain-lorrain.fr

 

 

Dernières publications

En haut