Golf

Hideki Matsuyama fait un pas vers la veste verte à Augusta !

Ce samedi, c’était le célèbre Moving Day, 3e tour du non moins mythique Masters d’Augusta et la célèbre veste verte qui récompense son vainqueur. 

L’Amen Corner trop facile pour Matsuyama

Hideki Matsuyama était déjà très bien placé à l’issue de la première partie de tournoi, terminant à -3 avant le cut qui était lui fixé à 3 coups au dessus du par lors de ce Masters très difficile notamment par les conditions de jeu qu’elles soient du parcours, de la qualité des greens ou bien de la météo. Aujourd’hui, le Nippon s’est offert une troisième carte sous le par 72 de l’Augusta National Golf Club. Mieux que cela, il a réalisé une carte de 65, un miracle sachant que la deuxième meilleure carte du jour est un 68 et que seulement 16 des 54 joueurs restants ont eu un score inférieur à 72 sur ce troisième tour.

Matsuyama a notamment été très solide dans le mythique Amen Corner, l’enchaînement des trous 11, 12 et 13, réputés pour être l’un voire l’enchaînement de trous le plus difficile du monde du golf. Birdie au 11, birdie au 12, le Japonais n’a pas non plus tremblé sur le difficile par 5 du trou numéro 13. Grâce à cette sublime performance, Matsuyama est maintenant seul leader avec 4 coups d’avance sur ses dauphins que sont Justin Rose auteur d’un 72 aujourd’hui, Mark Leishman auteur d’un 70, Xander Schauffele auteur d’un 68 et Will Zalatoris auteur d’un 71. Les 4 hommes sont à -7 ce soir devant Corey Connors (-6). Jordan Spieth (-5) était un peu moins bien aujourd’hui mais voudra continuer à croire à une veste verte.

Dans ce Masters très difficile, rien n’est fait pour Matsuyama qui a tout de même pris un ascendant psychologique et comptable après ce troisième tour, lui qui n’a terminé aucune journée dans le par ou au dessus apparaît comme grand favori à la succession d’un Dustin Johnson éliminé hier.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire