Biathlon

Hochfilzen – Poursuite (F) : Roiseland vainqueur et leader, Simon sur la boîte

Fin du troisième week-end de compétition pour les femmes dans cette coupe du monde de biathlon avec la poursuite femmes. Les Bleues ont réalisé une nouvelle course mitigée, le résumé.

Olsbu Roiseland dominatrice, Alimbekava épatante

La lutte pour le dossard jaune de leader de la coupe du monde était dans toutes les têtes ce midi en Autriche. Hanna Oeberg, leader ne s’élançait que 29e de cette poursuite après un sprint manqué plus tôt dans la semaine. Une de ses principales concurrentes, Marte Olsbu Roiseland s’élançait avec le dossard 4 ainsi que la surprenante Dzinara Alimbekava, qui avait remportée le sprint. Ces deux femmes n’auront cessé de dominer cette poursuite. La plus jeune des deux aura d’ailleurs de nouveau tiré à 20/20 aujourd’hui, une première pour elle en coupe du monde, mais déjà un superbe sang-froid à la vue de son premier couché alors qu’elle était seule en tête. Mais la biélorusse a du mal à skis dans les conditions changeantes passant de la pluie à la neige et inversement, ce qui lui vaut une chute au début du deuxième tour. Derrière, la norvégienne malgré deux fautes au tir ne se fait pas attendre sur les skis et prend rapidement les commandes… elle ne les lâchera plus jamais et prend la tête de la coupe du monde… malgré un retour tonitruant d’Hanna Oeberg et son 20/20 qui échoue au pied du podium.

Le podium pour Simon, Chevalier-Bouchet pleine de frustration

Julia Simon aura encore épaté sur les skis ce midi. Pas très inspirée sur son premier tir couché avec deux fautes, la française a toujours su accrocher les bons wagons, que ce soit Dorothea Wierer, Hanna Oeberg afin de rester dans la course au podium. Elle sort du dernier couché avec 5 secondes de retard sur l’ancienne leader de la coupe du monde, sur les skis, la Française aligne la suédoise et décroche de manière brillante un nouveau podium en coupe du monde. Avec ce résultat, elle rentre de nouveau dans le top 15 de la coupe du monde. Anaïs Chevalier-Bouchet aurait pu, elle, faire une superbe opération dans ce classement. Partie avec le dossard 34, elle fait un départ canon et remonte après deux tirs parfaits au 18e rang, dans la course pour remonter jouer un top 5. Malheureusement, elle craque sur le troisième tir, concédant trois fautes. Elle termine 22e avec un 16/20. Un problème de tir qui vient gâcher sa bonne forme à skis, seulement 35 de ses 50 dernières balles ont touché la cible en course individuelle, trop peu pour espérer rester au contact au classement général de la coupe du monde.

En bref : Justine Braisaz-Bouchet termine 16e à 17/20 et avec le meilleur temps de ski de la course, Anaïs Bescond 20e à 17/20 et Caroline Colombo 31e à 16/20.

Une courte semaine de repos arrive pour nos Bleues avant une nouvelle semaine à Hochfilzen avec notamment les premières mass-start, en espérant que la forme reste et que le tir touche enfin la cible. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire