Biathlon

Hochfilzen – Sprint (F) : Alimbekava s’offre son premier titre !

Dzinara Alimbekava crée la surprise et s’offre son premier titre sur le sprint d’Hochfilzen

Tout comme les biathlètes, ce n’était pas sans un léger soulagement que nous quittions Kontiolahti dimanche dernier, cette dernière plongée dans la pénombre du matin au soir n’avait pas franchement réussi à nos tricolores. En ce vendredi, nous les retrouvions sur le site d’Hochfilzen avec une première course féminine, un sprint aux forts enjeux pour le clan français. Beaucoup d’ambition, peu de résultats…

Alimbe(ça)va ?

Dans des conditions climatiques et d’altitude bien différentes de la semaine passée, la domination avait été complètement remaniée dans cette course du jour. À l’image d’Hanna Oeberg, jusqu’ici intouchable, qui s’était vue sombrer avec deux petites erreurs au tir mais surtout un temps de ski qui ne lui permettait pas d’espérer une place dans le top 10, la hiérarchie a été bousculée.

Dans le clan tricolore, c’est le dossard 18, Julia Simon, qui, malgré son 8/10 du jour, a figuré 2ème provisoire tout au long de la course, derrière la sensation Alimbekava, avant de reculer jusqu’à la 6ème place finale. Une saveur amère pour les deux balles perdues qui lui coutaient aujourd’hui le podium puisqu’elle pointait avec le deuxième temps de ski à l’arrivée.

En tête du classement, nous retrouvions la Biélorusse Dzinara Alimbekava avec un 10/10 au tir, le dixième temps de ski et une médaille d’or pour la jeune biathlète de 24 ans qui signait ce jour sa première victoire en Coupe du Monde.

Naufrage français 

A contrario du résultat honorable de Julia Simon (8/10, 2ème temps de ski, 6ème position finale), l’ensemble des biathlètes françaises n’a pas brillé dans ce sprint. En effet, Anaïs Bescond figure seulement à la 30ème position avec un 8/10 tandis qu’Anaïs Chevalier-Bouchet et Caroline Colombo pointaient respectivement aux 34ème et 35ème position avec 6/10 et 8/10 au tir. Plus loin, à la 43ème position, nous retrouvons Justine Braisaz-Bouchet avec un trop faible 6/10. Enfin, en bout de classement, à la 97ème position, Chloé Chevalier ferme la marche avec un 4/10.

Longtemps dans le top 3, Julia Simon recule jusqu’à la 6ème position derrière Alimbekava (1), Eckhoff (2), Preuss (3), Roeiseland (4), Davidova (5).

La Biélorusse, porteuse du dossard bleu qu’elle se disputait avec Elvira Oeberg aujourd’hui, s’offre une victoire méritée qui lui présage un bel avenir dans cette saison. La poursuite de dimanche déterminera si Alimbekava confirmera son statut, si les Françaises sont capables de revenir ou encore si les doyennes de la discipline feront parler l’ego. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire