Interview de Leonardo Miramar, joueur de Lommel (D2 Belge)

0
Ligue 1

Passé par le centre de formation de l’AS Monaco avec lequel il a remporté la Coupe Gambardella. Leonardo Miramar Rocha, 21 ans, s’épanouit aujourd’hui du côté du SK Lommel en D1B Belge. Avec 13 buts en 19 matchs de championnat, nous revenons avec le longiligne attaquant portugais (1m96) sur son parcours et ses ambitions. Entretien.


Bonjour Leonardo, merci d’avoir accepté cette interview ! Peux-tu te présenter et raconter ton parcours pour les personnes qui ne te connaissent pas ?

Moi, j’ai commencé à jouer au foot au Portugal a l’âge de 8 ans, j’ai évolué dans plusieurs équipes de jeunes là-bas. À mes 14 ans je suis parti au Brésil pour tenter ma chance là-bas. Deux ans après j’ai fait un essai à Monaco, quand j’avais 16 ans où j’ai joué trois ans. À la fin de ma formation je suis parti libre et j’ai signé mon premier contrat pro à Leganes en Espagne. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu et à la fin de l’année je suis parti d’Espagne pour venir à Lommel.

Tu es passé par beaucoup de clubs dans différents pays, qu’est-ce que ça t’as apporté dans ton expérience de footballeur et est-ce qu’il y’a des différences flagrantes entre les différents footballs que tu as connu ?

Ça te permet de connaître des cultures différentes. Au niveau du football, ça change beaucoup, certains pays ont une vision plus technique, des autres tactiques et physiques. Mais à la fin le football c’est simple, et il se joue partout avec un ballon.

Comme tu as pu le dire précédemment, tu es passé par l’AS Monaco où tu as gagné la Gambardella. Quel souvenir garde tu de ton expérience à Monaco ?

Monaco ça a été un tremplin dans ma carrière, ça m’a préparé comme joueur et surtout mentalement. La Gambardella c’était un petit bonus de toute cette formation là-bas.

À Monaco tu as également côtoyé un certain Kylian Mbappé, était il déjà un phénomène ? Y’a-t-il d’autres joueurs qui t’ont impressionné à l’ASM ?

Il était déjà au dessus de tout mais je n’aurais jamais imaginé qu’il arriverait à un tel niveau aussi vite. C’est bien pour lui et ça montre que dans le foot il faut donner les opportunités aux jeunes joueurs.

Y’a-t-il d’autres joueurs qui t’ont impressionné à Monaco ?

On avait une génération de très bon joueurs, mais Kylian c’était Kylian.

Parlons un peu plus de toi, tu joues désormais à Lommel en Seconde division belge, pourquoi ce choix de carrière ?

C’est le club qui m’a donné une opportunité au niveau professionnel, et c’est le meilleur choix de ma carrière jusqu’à présent.

Un choix de carrière qui te donne raison car pour le moment tu as inscrit 15 buts en 20 matchs cette saison dont 13 en championnat, qu’est-ce qui fait la différence cette saison pour toi ?

Je pense surtout que le club m’a donné l’opportunité de montrer mes qualités, et j’essaye toujours de répondre présent.

Justement, quelles sont tes qualités, quel style d’attaquant es-tu ?

Je suis un attaquant atypique et assez technique. J’essaye de profiter au maximum des opportunités à chaque match.

Parlons un peu plus de la saison de Lommel, vous connaissez une période un peu compliqué à l’heure actuelle (dernier de D1B), quels sont les objectifs du club cette saison ?

L’objectif est de se maintenir en D1B.

Quelles sont tes ambitions pour ta carrière ? Compte tu rester en cas de descente de Lommel ?

Je veux jouer au plus haut niveau du football et Lommel ne descendra pas. Je reste positif malgré les moments compliqués.

On arrive à la fin de cette interview, une dernière question Leonardo, quelle serait ta carrière idéale, ou ton plus grand rêve de footballeur ?

Mon plus grand rêve serait de pouvoir représenter mon pays et gagner des trophées avec !

Merci à Leonardo pour sa gentillesse et sa disponibilité ! Nous lui souhaitons une bonne saison et le meilleur pour sa carrière !

Crédit photo / Vrouwenvoetbalkrant.be


Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here