Jeep Elite: Elie Okobo, un dernier run avant le grand saut?

0
Ligue 1

Auteur d’une performance XXL mercredi contre Monaco, le meneur de l’Elan Béarnais, Elie Okobo, a marqué des points en vue de la draft ayant lieu dans un mois. Considéré comme un potentiel second tour de la cuvée 2018, le néo-international Français a profité de son incroyable prestation pour marquer les esprits. Et pourquoi pas attraper une place en fin de premier tour? 

Une ascension fulgurante

Natif de Bordeaux, le numéro 0 fut rapidement approché par Pau-Lacq-Orthez, qu’il rejoint en 2015. Très peu utilisé lors de sa première saison, du fait de son jeune âge et du processus d’apprentissage (il joua majoritairement en Espoirs), il prend une place importante au sein de l’effectif lors de la saison 2016-2017, où l’Elan Béarnais prit une très belle 5ème place, après avoir lutté longtemps pour le podium. Okobo joue 19 matchs, avec 14min de temps de jeu moyen pour 4.8pts et 2.2rbds de moyenne. Barré notamment par DJ Cooper la saison dernière, MVP 2017, le Français devient titulaire cette saison, avec le départ du meilleur passeur de Pro A à l’inter-saison. Il joue tous les matchs de championnat, dont 31 comme titulaire, et cumule 26min de temps de jeu moyen. A seulement 19 ans. 13pts de moyenne, 4.8asts et surtout 13.5 d’éval sur la saison. Pour une première expérience avec un vrai rôle. Il permet aux Béarnais de décrocher in-extremis leur qualification pour les playoffs, au dépend de Bourg-en-Bresse.

Des récompenses à la pelle

Ses prestations ne sont pas passées inaperçues. Il est sélectionné pour le All-Star Game et intègre la team France. Il cartonne lors du match des étoiles, avec 17pts et 17asts pour un total de 32 d’évaluation. Vincent Collet était également aux premières loges pour observer les performances du jeune homme. Privé de ses stars NBA et Euroleague, le staff de l’équipe de France décide alors de faire confiance à Okobo. 3 sélections, 3 victoires et 11 pts au total. Une mise en bouche correcte. Il ne sera sûrement plus dans les listes si Collet dispose de tous ses éléments, mais il aura au moins eu le mérite de marquer des points pour l’avenir.

Objectif : finir en boulet de canon

Okobo ne s’en cache plus. Il veut intégrer la NBA. Inscrit puis finalement retiré la saison dernière, il veut être sélectionné lors de cette draft. Et il fait tout pour. Pau est passé tout proche d’un exploit à Monaco, et ne s’est incliné que de deux points à Louis II. Lui n’a en revanche pas manqué sa rencontre: 44pts dont 25 dans le dernier quart, et 5 asts ! Deuxième meilleur performance de tous les temps en playoffs du championnat de France. Bon nombre de scoots surveillaient sa prestation. Force est de constater qu’il a marqué des points. Dans tous les sens du terme. Très adroit de loin (8/11 derrière l’arc lors du match 1), il est aussi capable de driver, de pénétrer, en atteste son taux de réussite contre la Roca Team (70%!). Sa réussite sur la ligne (12/12) prouve également que le garçon est solide. De plus, il est important de noter qu’Okobo faisait face à Aaron Craft, sans doute l’un des meilleurs défenseurs de Jeep Elite! Un futur grand vous dit-on.

 

Il sera difficile pour l’Elan Béarnais de sortir le grandissime favori Monégasque. Il reste en tout cas au moins un, voir deux matchs à la pépite Paloise pour marquer les esprits. Avant les works out, qui seront eux aussi déterminants. En attendant le 22 juin. 

Valentin Martin

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here