Jeep Elite : quelle est l’ambiance la plus chaude de France?

0
Ligue 1



Pour les Alsaciens, nul doute que la meilleure ambiance de France se trouve au Rhénus. Les Limougeauds vous affirmeront quant à eux que leur antre de Beaublanc est la plus bouillante de Jeep Elite. Pour les Nordistes, la guerre des publics fait rage pour savoir qui du Portel ou de Gravelines dispose des tribunes les plus explosives. Idem en Bourgogne, même si, d’après les dires, c’est à Chalon que la frénésie est la plus importante. Chaque salle à son histoire, sa personnalité, ses groupes de supporters. Même si parfois les ambiances peuvent être moroses dans les salles Françaises de basket, l’ambiance y est très souvent chaleureuse. Et parfois même envoutante. Alors, qui dispose du meilleur public?

Limoges et son historique Beaublanc

Forcément, lorsque l’on est champion de France, cela aide à attirer du monde. Surtout quand on l’est 11 fois. Mais cela serait réducteur de dire cela. Car l’ambiance à Limoges a toujours été une des meilleures de notre championnat. Supporters assidus, salle comble, Beaublanc a toujours fait peur. Et fait frémisser les amateurs de balle orange. 5500 spectateurs prêts à chanter corps et âme pour leur équipe. Mais parfois aussi à se retourner contre elle. L’histoire récente le prouve: alors que le CSP connaît des saisons galères, les fidèles n’ont pas hésité à exprimer leur colère, à tel point que certains joueurs étaient effrayés à l’idée de jouer devant leurs supporters. Mais globalement, les Ultra Green et autres Eagles ont toujours donné de la voix à tel point que la ferveur à toujours été au rendez-vous, en Pro A comme en Pro B.

Strasbourg et De Senne

Si Strasbourg fait partie des meilleures ambiances du championnat, c’est avant tout parce que le club est un historique du championnat, et parce que l’équipe tourne à plein régime (5 finales sur les 6 dernières éditions). Mais aussi parce que le Rhénus, qui va être aggrandi en 2021, comporte 6700 places. Et surtout parce qu’il était chauffé chaque soir de match par le plus célèbre des speakers du basket Français, Alain de Senne, ce qui l’a fait passer dans une autre dimension. Réputé pour ses shows et ambiances à l’américaine, l’ancien animateur du HSV entre autre, à fait frisonner le Rhénus pendant des années. Si bien que l’ambiance déjà très belle, est devenue électrique sous l’impulsion de De Senne. Venir jouer en Alsace est devenu un enfer, car non seulement la SIG fait toujours partie des favoris de fait de son standing et de son budget (le deuxième du championnat), mais aussi parce que “l’armée rouge” ne loupe pas une occasion de mettre la pression et de chambrer les visiteurs.


 

Gravelines – le Portel, duel de Haut de France

La, il y a match, et gros match ! Il est même question de supprématie régionale. Certes, le BCM est dans l’élite depuis plus longtemps que son voisin Portelois, mais le chaudron, toujours plein pour accueillir l’ESSM a récemment été élu meilleur public de France. Plus enfantine et moins aggressive qu’à certains endroit, l’ambiance qui y règne a quand même de quoi impressionner, notamment en période de carnaval, où les supporters arrivent tous déguisés, et en maillot vert. C’est d’ailleurs en partie grâce à son public que le club entraîné par Eric Girard a décroché une qualification en Playoffs juste après sa remontée de Pro B, en 2017. L’ESSM avait alors buté sur l’Elan Chalon, futur champion de France. Mais son public, tout comme son équipe, avait été à la hauteur durant toute la saison.

Le Colisée, un cran au-dessus du Palais des Sports

Là aussi, il y a derby. Sur le terrain comme en tribune. Derby Bourguignon. Et il semblerait bien que ce soit les Saône et Loiriens qui l’emportent. Légèrement plus grand (4900 places contre 4600), souvent plus garni (3750 spectateurs de moyenne contre 3300), le Colisée est également souvent plus bruyant. De part son architecture (en forme ronde) mais aussi grâce à ses fidèles, très souvent au rendez-vous, encore plus depuis le titre de champion décroché en 2012, qui a permit une rénovation de la salle, mais aussi celui de 2017. Avec une finale de FIBA Europe Cup disputée à la maison en 2017 et un final Four, toujours en coupe d’Europe, organisé à Chalon l’année précédente, l’engouement n’en est que plus important. Elan Passion, groupe de supporters le plus important du club, ne cesse de chanter et même chambrer les adversaires, parfois à la limite du raisonnable. Mais c’est aussi ce qui fait que parfois, les joueurs se transcendent et que le match devient grandiose.

Pau et son indisociable Palais des Sports

Comment parler des ambiances les plus envoutantes de France sans évoquer l’Elan Béarnais, 9 fois champion de France et son palais des Sports rempli à ras bord. Doté d’une capacité à en faire pâlir plus d’un (7700 places) cette antre a vu passer quelques matchs d’anthologie. Et à porter un club à l’historique bien fourni. Il faut dire que Los Peones (présents depuis 1990 et l’arrivée au Palais des Sports de Pau) et les Green Fire (créés en 2014) donnent de la voix. Et étrangement, depuis le déménagement de Orthez vers Pau, l’Elan a remporté 7 de ses 9 titres. Au delà de cette stat, c’est bien l’ambiance qui règne dans cette salle, et ce peut importe le classement des Béarnais, qui donne de la joie à toute une région. Et la satisfaction d’être premier au classement de l’affluence, avec 5700 spectateurs de moyenne, devant la SIG par exemple. Chapeau.

Tout ça pour dire qu’il est difficile, objectivement, d’élire LA salle la plus chaude de France. Même si certaines se démarquent. En espérant que chacune des salles de Jeep Elite soit pleine cette saison, et que la fête soit totale. Les amateurs de basket ne demandent que ça.



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here