On en parle aussi...

Jeux asiatiques d’hiver 2029 : comment l’Arabie Saoudite peut-elle accueillir la compétition ?

La décision est tombée ce mardi matin en France: l'Arabie Saoudite organisera les Jeux asiatiques d'hiver en 2029. Si vous croyez ne pas avoir bien lu cette dernière phrase, pas de panique, il s'agit bien là d'une décision aussi surprenante qu'incompréhensible et déjà largement décriée par les politiques du monde entier ainsi que les défenseurs de l'environnement qui s'insurgent d'une décision hautement guidée par l'argent et qui ne présente aucune logique sur le plan de la faisabilité ainsi que de la sobriété qui est de mise lors de l'organisation des derniers grands événements mondiaux. Zoom sur l'offre et le contenu des infrastructures qui seront proposés aux athlètes par l'Arabie saoudite qui a donc sept années pour construire de toutes pièces un site qui fait déjà polémique.

Une décision controversée et contestable

Dévoilée en ce 4 octobre 2022 par le Conseil Olympique d'Asie, la décision « à l’unanimité » de l'organisation en Arabie Saoudite des Jeux asiatiques d'hiver de 2029 dans une ville futuriste a défrayé la chronique. Si la communication autour de cette décision a permis d'éclaircir certaines zones d'ombre comme le fait que la région choisie est montagneuse et se prête donc à l'organisation d'un tel événement, les politiques de beaucoup de pays ont profité de l'occasion pour annoncer leur désaccord quant à cette décision dénonçant pour beaucoup un scandale écologique. Dans un contexte où les boycotts de la Coupe du monde au Qatar se multiplient à travers le monde, l'organisation de cet événement dans un pays à la fois décrié pour ses activités pétrolières, ses relations internationales parfois violentes ou encore des événements très flous mais qui mettent en cause le gouvernement saoudien comme l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi en 2018, le déroulement d'une compétition sportive dans le pays fais toujours parler.

Le projet pharaonique décrit par l’Arabie Saoudite

Désignée pour accueillir cet événement, la future ville, ou mégapole, de Neom, est située dans la partie nord-ouest hé du pays. Dans le cadre des projets de très grande ampleur, portés par des investissements de centaines de milliards de dollars du royaume saoudien du prince héritier Mohammed bin Salmane, les Jeux asiatiques se dérouleront dans la région exacte de Trojena.

Sur cette région, les organisateurs affirment que la température y est inférieure à 10° tout au long de l'année et qu'elle sera inférieure à 0 degré lors de ces Jeux asiatiques, mais précisent que des lacs artificiel ainsi que des pistes de ski seront construites et entretenues, toujours dans la volonté du prince héritier de faire de l'Arabie Saoudite un pays toujours plus à la pointe des dernières technologies et souhaitant rendre son pays le plus attractif possible.

Une région montagneuse qui accueillera une compétition de très grande ampleur

Avec 47 épreuves au programme d'une compétition qui se déroule tous les quatre ans depuis 1986 sur le continent asiatique et qui s'est notamment déroulée à quatre reprises Au Japon, deux en Chine ou bien encore une fois en Corée du Sud ou au Kazakhstan, l'Arabie saoudite sera une nouvelle destination pour les athlètes pratiquant le ski alpin, le biathlon, le curling, ou encore notamment le hockey sur glace.

Pour conclure, s'il faut souligner la modernité et l'ambition de l'Arabie Saoudite de se rendre à la fois attractive mais également d'être à la pointe de la technologie pour les générations futures, il semble assez clair et raisonnable de penser que construire de toute pièce un complexe d'une telle ampleur, ainsi qu'acheminer la neige nécessaire pour y faire s'y dérouler les compétitions semble assez contestable sur le plan économique et écologique pour un projet qui devra être réalisé en moins de sept ans pour être prêt à recevoir les meilleurs athlètes hivernaux du continent asiatique.


Maxime Labrot

Grand amateur de sports en tous genres, l'Olympique de Marseille fait battre mon coeur, Benoît Paire me prend la tête et Tiger Woods me fait vibrer.

Dernières publications

En haut