Jeux olympiques

Jeux Paralympiques 2022 : les athlètes russes et biélorusses ne pourront finalement pas participer aux Jeux

Jeux Paralympiques

Les athlètes de Russie et de Biélorussie ne seront pas autorisés à participer aux Jeux paralympiques d'hiver de 2022 à Pékin.

Le Comité international paralympique a été vivement critiqué après avoir initialement autorisé les athlètes à concourir en tant que neutres. Dans un communiqué publié jeudi, il a déclaré que la “situation dans les villages d'athlètes” était devenue “intenable”.

Le président du CIP, Andrew Parsons, a qualifié les athlètes concernés de “victimes des actions de vos gouvernements”. Les Jeux paralympiques d'hiver commencent samedi, la cérémonie d'ouverture ayant lieu vendredi. “Nous croyons fermement que le sport et la politique ne devraient pas se mélanger“, a déclaré M. Parsons. “Cependant, sans que cela soit de sa faute, la guerre s'est invitée à ces Jeux et, en coulisses, de nombreux gouvernements ont une influence sur l'événement qui nous est cher. Assurer la sûreté et la sécurité des athlètes est d'une importance capitale pour nous et la situation dans les villages d'athlètes s'aggrave et est maintenant devenue intenable.”

71 concurrents de Russie et 12 de Biélorussie – plus les guides des deux nations – devaient participer aux Jeux de Pékin.

Mercredi, un certain nombre d'instances dirigeantes et de personnalités politiques ont critiqué le CIP pour ne pas avoir interdit immédiatement les athlètes russes et bélarussiens .

Nadine Dorries, secrétaire d'État britannique au numérique, à la culture, aux médias et au sport, a appelé le CIP à “reconsidérer d'urgence” sa décision, tandis que le Comité paralympique américain et l'Association paralympique britannique ont également exprimé leur déception. Dans une déclaration commune, les athlètes ukrainiens et le groupe Global Athlete, un organisme international dirigé par des athlètes qui vise à inspirer le changement dans le sport mondial, ont déclaré que la décision du CIP avait porté un “nouveau coup” à tous les athlètes et citoyens ukrainiens.

Le coureur olympique ukrainien de skeleton Vladyslav Heraskevych, s'exprimant avant que le CIP ne revienne sur sa décision, a qualifié la situation de “dégoûtante”. “Ils placent la Russie au-dessus de l'intérêt des autres pays”, a déclaré Heraskevych, qui a affiché une pancarte anti-guerre pendant les Jeux de Pékin en février. Tout ce qui est moins qu'une interdiction totale est inacceptable. C'est triste et déchirant.”

Parson a déclaré qu'il était peu probable que des Jeux viables puissent être réalisés si les athlètes russes et bélarussiens étaient autorisés à concourir. ” Aux para-athlètes des pays impactés, nous sommes vraiment désolés que vous soyez affectés par les décisions que vos gouvernements ont prises la semaine dernière en violant la trêve olympique “, a-t-il ajouté. “J'espère et je prie pour que nous puissions revenir à une situation où le discours et l'attention sont pleinement axés sur le pouvoir du sport pour transformer la vie des personnes handicapées, et le meilleur de l'humanité”.

 

Dernières publications

En haut