Jeux olympiques

JO 2024 : Renaud Lavillenie peut-il encore espérer une qualification pour les Jeux ?

Après son opération aux ischio-jambiers, Renaud Lavillenie reprend la compétition. Le perchiste français, champion olympique à Londres (2012) espère accrocher les minima d'ici au 30 juin prochain, afin de pouvoir participer aux JO de Paris 2024.

“C'est largement à ma portée”. On le sait : au sein de sport de haut niveau, la confiance se cultive et s'entretient. Mais lorsque l'on ne participe pas à une compétition pendant plus de 10 mois, et que l'on revient d'une lourde opération aux ischio-jambiers, on pourrait imaginer que la foi d'un athlète peut s'émietter. Ce n'est pas le cas avec Renaud Lavillenie. Le perchiste français est pourtant loin d'avoir rassuré lors de ses dernières sorties. Lors de la saison 2023, Lavillenie n'est pas parvenu à franchir le palier des 5,61m. Une hauteur bien loin des standards actuels des épreuves de saut à la perche. En juillet dernier, Renaud Lavillenie avait raté sa tentative à 5,51m, se faisant précocement éliminer des Championnats de France. Le champion olympique 2012 avait ensuite dû renoncer aux Mondiaux de Budapest. Malgré tout ça, Renaud Lavillenie semble animé d'une confiance inébranlable et espère encore pouvoir participer aux JO de Paris 2024.

Minima saut à la perche : Renaud Lavillenie participera-t-il aux JO de Paris 2024 ?

Renaud Lavillenie devra franchir la barre des 5,82m. Cette hauteur, synonyme des minima pour les JO 2024, Lavillenie pourrait l'atteindre dès aujourd'hui lors du meeting d'athlétisme de Clermont-Ferrand. La légende française sera motivée à l'idée de briller devant les siens et le Clermont Athlétisme Auvergne. En cas d'échec pour atteindre les 5,82m, Renaud Lavillenie aura encore 5 rendez-vous pour réaliser les minima nécessaires à une qualification aux JO 2024. Les compétitions de Duszniki (Pologne, 31 mai), Pierre-Bénite (8 juin), Le Bourget (15 juin), Toulouse (22 juin) et Angers (30 juin) sont cochées sur le calendrier du perchiste français. Renaud Lavillenie est persuadé : il est à 100% capable de réaliser les minima de saut à la perche et va participer aux JO de Paris 2024. La sélection française sera officialisée le 30 juin lors des Championnats de France à Angers. Après cela, les perchistes français se prépareront pour disputer les épreuves de saut à la perche des JO 2024 qui se dérouleront du 3 au 5 août au Stade de France. Avec Renaud Lavillenie, on l'espère, qui disputerait alors ses derniers Jeux olympiques.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut