Cyclisme

JO – BMX racing : 4 Français qualifiés pour les demi-finales

Il y a eu du mouvement cette nuit du côté du parc des sports urbains d’Ariake. Revivez la nuit de BMX racing et les performances de nos Français, tous qualifiés à l’exception de Manon Valentino.

Manche 1 : les Français assurent, Pajon tient son statut

Figurant dans la même série, les Français Sylvain André et Romain Mahieu ont pris un départ canon. Ils sont arrivés devant leurs concurrents lors de la première course. Ensuite, les Néerlandais Kimmann et Van Gendt ont réalisé la même opération en surclassant leurs adversaires. On retrouve Joris Daudet dans la troisième série. Comme ses compatriotes, il prend l’ascendant d’entrée de course et termine premier, talonné par Harmsen. Dans la quatrième et dernière course de la première manche, pas de Français, ni de Néerlandais, mais un Suisse. David Graf a mené, suivi de près par l’Américain Connor Fields et l’Australien Anthony Dean, avant que ce dernier ne tombe. La première chute de ses séries est rapidement suivie par celle de l’Équatorien Alfredo Campo.

Chez les femmes, la double championne olympique de la discipline, Mariana Pajon, était au coude à coude jusqu’au deuxième virage avec la Néerlandaise Merel Smulders, avant de finalement la devancer. En série 2, on retrouve la première Française, Axelle Etienne, ainsi qu’une autre Néerlandaise, Laura Smulders. La sœur de Merel démarre en trombe, mais c’est pourtant l’Américaine Felicia Stancil qui termine première, la dépassant avant la dernière ligne droite. Axelle Etienne arrive troisième. L’autre Française, Manon Valentino, n’a pas la même réussite que sa coéquipière. Elle a accroché la butte dans la troisième section, ce qui a permis à Lauren Reynolds et Vineta Petersone de passer. Devant encore se trouvait Bethany Schriever et Zoe Claessens, première et seconde. Enfin, Judy Baauw, la Néerlandaise, est battue par Alise Willoughby et termine deuxième. La Japonaise Hatakeyama a tapé la roue de sa concurrente, ce qui l’a déséquilibrée et faite tomber. En pleurs, elle décide d’abandonner.

Manche 2 : André et Daudet meilleurs, Valentino s’écroule

En deuxième manche, Sylvain André arrache la victoire dans les derniers mètres, une roue devant le Britannique Kye White, alors qu’il avait fait la course en tête. Romain Mahieu se classe juste derrière eux. Malgré un dépassement osé, tenté par l’Argentin Lopez, les Néerlandais Kimmann et Van Gendt consolident leur avance en terminant premier et deuxième. Joris Daudet, pour sa deuxième course, part sur les chapeaux de roue. Il remporte sa seconde victoire et est assuré d’une demi-finale avant le troisième round, sauf abandon. Dans la quatrième salve, cette fois, Fields prend le dessus sur Graf. Ex æquo, ils se départageront la première place dans la troisième manche, tout comme les Néerlandais.

Côté femme, la championne est menacée. Smulders puis Christensen lui tiennent tête, avant qu’elle ne remporte sa deuxième course. La Danoise termine devant la Néerlandaise au contraire de la première manche. Dans la deuxième série, les trois femmes de tête, Stancil, Smulders et Etienne, sont partis comme des fusées. La Néerlandaise gagne la course devant l’Américaine et la Française. Cinquième lors de la première manche, Manon Valentino fait son retour sur la piste, mais prend un très mauvais départ. Elle ne parvient pas à revenir sur ses adversaires et termine à la même position. Shriever, Reynolds et Claessens reforment le même podium, à l’exception que l’Australienne a fait mieux que la Suissesse. Quatrième série, Willoughby. La double championne du monde termine encore devant Judy Baauw malgré son excellent départ.

Manche 3 : quatre Français se qualifient, gare aux Néerlandais

Troisième et dernière manche. Corben Sarrah joue les trouble-fête, mais Sylvain André parvient à s’en débarrasser dans les cent derniers mètres. Vainqueur de ses trois courses, il se qualifie logiquement pour les demies. Romain Mahieu, terminé 4e, se qualifie lui aussi pour la suite. Il en est de même pour les Néerlandais Kimmann et Van Gendt. Les deux hommes terminent une nouvelle fois en tête de la course, Kimmann devant. Ils auront dominé haut la main la série numéro 2. Renato Rezende et Nicolas Torres se qualifient avec eux pour le prochain tour. Grand favori de la compétition, Joris Daudet n’a pas manqué ses débuts. Comme son compatriote, il a gagné ses trois courses et s’impose aisément dans la troisième série. Harmsen, éternel second au sein du groupe, se qualifie, tout comme le Norvégien Navrestad  et le Colombien Pelluard. Enfin, certainement la série la plus serrée, la quatrième série a été remportée par Fields. Graf, Yepes et Campo se qualifient avec lui.

À cause d’une grossière erreur sur la dernière bosse, Ridenour laisse s’échapper la Belge Vanhoof avec le ticket pour les demi-finales. Pajon, elle, assure devant Smulders et Christensen. Dans le deuxième groupe, Laura Smulders s’impose une nouvelle fois devant l’Américaine. Les deux rideuses se qualifient pour l’étape suivante, tout comme la française Axelle Etienne, qui a tenu sa troisième place, et la Canadienne Mechielsen. La série 3 voit trois femmes visant la quatrième place qualificative ex æquo à 10 points avant le départ. Manon Valentino en fait parti. Contre toute attente, Sakakibara s’impose et élimine la Française. Shriever, Claessens et Reynols se qualifient officiellement, après une large domination. Les qualifications se terminent par une troisième victoire de Willoughby, suivie par Petch et Baauw. Les trois femmes sont qualifiées ainsi qu’Afremova.

Les Français et les Néerlandais auront notamment dominé les qualifications. Daudet se retrouve dans une demie plus simple que ses coéquipiers André et Mahieu qui devront affronter notamment Kimmann et Van Gendt. Axelle Etienne quant à elle retrouvera Felicia Stancil, Laura et Merel Smulders, et la double championne olympique Mariana Pajon.

Crédit photo : Tokyo 2020

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire