Cyclisme

JO – BMX racing : tous les Français se qualifient en finale

Après de fortes averses tombées sur Tokyo, le départ du BMX a pris 45 minutes de retard, le temps pour les organisateurs de sécher la piste. Revivez les demi-finales de BMX racing de cette nuit, avec la qualification en finale des quatre Français encore en lice. Ces courses se disputent à huit riders, contre six lors des qualifications.

Manche 1 : Romain Mahieu s’envole, Axelle Etienne fauchée

Départ en boulet de canon du Français Romain Mahieu devant le champion olympique en titre Connor Fields. L’outsider prouve qu’il n’en est pas un en remportant la première manche de cette demi-finale. Un doublé français, puisque Sylvain André arrive deuxième devant l’Américain. Twan Van Gendt, excellent hier, est arrivé dernier après tout le monde. Dans la deuxième série des demi-finales, le Français Joris Daudet réalise une petite contre-performance en terminant quatrième. Devant lui, le Néerlandais Kimmann remporte la course, suivi de l’Équatorien Campo et du Britannique Whyte.

Pajón remporte la première série féminine. Derrière l’Américaine Stancil pendant trois longueurs, la double championne olympique passe devant dans le dernier virage et termine seule au bout. La Canadienne Mechielsen finit troisième, alors que la Néerlandaise Merel Smulders termine sixième. Derrière, Claessens et Post se sont percutées et se sont donc classées 7e et 8e. Dans l’autre série, Laura Smulders glisse dans le bas du premier virage, emmenant dans sa chute sa compatriote Judy Baauw. En haut de ce même virage, c’est Axelle Etienne et Lauren Reynolds qui tombent après un contact rugueux. La Française accroche malgré tout la sixième place derrière Baauw. Shriever, Christensen et Vanhoof terminent, dans cet ordre, première, deuxième et troisième.

Manche 2 : les Français performent, Pajón battue

Encore un très bon départ de Romain Mahieu, qui cette fois se retrouve derrière Connor Fields. Sylvain André a moins bien démarré, mais il prend l’intérieur dans le premier virage et se situe troisième. Les positions ne bougeront pas avant la ligne d’arrivée, même si Mahieu était à une roue de dépasser l’Américain. Van Gendt et Harmsen terminent une nouvelle fois derniers. Dans la série numéro 2, c’est la victoire de Joris Daudet. Après un très bon départ, le Français creuse l’écart sur ses concurrents et s’impose devant Campo et Kimmann. Il remonte au classement, troisième à un point de ses deux poursuivants, et passe devant Whyte. Il compte sept points d’avance sur le cinquième (première place non-qualificative) et se trouve donc dans une position confortable avant la troisième manche. Romain Mahieu et Sylvain André sont également en ballotage favorable avec sept et cinq points d’avance sur l’Argentin Torres.

Chez les femmes, l’Australienne Sakakibara a réalisé un départ et une course à la limite de la perfection, dominant Pajón de bout en bout. Elle grimpe provisoirement sur la deuxième place du classement, à égalité de points avec Stancil. L’Américaine termine quatrième, derrière Post, sa compatriote. Dans la série 2, Shriever remporte sa deuxième course et s’assure une finale olympique. Juste après elle, on retrouve Lauren Reynolds et Axelle Etienne. À cause de leur accident en première manche, les deux cyclistes se retrouvent 3e et 4e au classement avec autant de points que Afremova et Vanhoof, 5e et 6e. Christensen, arrivée quatrième de cette course, monte provisoirement sur la deuxième marche du classement, avec seulement trois points d’avance.

Manche 3 : des chutes inquiétantes, les Français en finale

Cette troisième manche a été forte en rebondissement. Alors que Sylvain André avait pris le meilleur sur ses adversaires, un carambolage avec Van Gendt et Connor Fields le stoppe. Romain Mahieu prend les devants et remporte la course. Il termine premier de la série et se qualifie logiquement pour la finale. Yepes, deuxième au classement, sera de la partie, tout comme Sylvain André, qualifié grâce à sa légère avance. Connor Fields est le quatrième qualifié, mais l’Américain et champion olympique en titre ne s’est pas relevé de sa chute. Il a été évacué sur civière et ne pourra certainement pas disputer la finale. Après une longue attente, les riders de la deuxième série s’élancent avec en tête, Joris Daudet. Le Français est pourtant rapidement repris par Kimmann, puis dépassé par Whyte dans le dernier virage. Il termine troisième et se qualifie, lui aussi, pour la finale. Le dernier qualifié est l’Équatorien Campo.

Sakakibara, l’Australienne, prend encore le meilleur départ de course, tandis que Pajón se retrouve en dernière position. Mais encore une fois, une terrible chute vient bouleverser la course. La femme en forme dans ces demies et en tête de la course tombe avec l’Américaine Willoughby. Encore une grosse inquiétude puisque l’Australienne est évacuée de la même manière que Fields, chez les hommes. Derrière, Stancil prend les devants et s’impose. Elle est la première qualifiée pour la finale. Pajón, Smulders et Mechielsen sont les trois autres. Dans la série 2, Axelle Etienne réalise une course exceptionnelle. Après un départ en trombe, la Française est dépassée par Shriever, mais garde le cap. Elle termine deuxième et se qualifie pour la finale, tout comme la Britannique arrivée devant. Christensen et Reynolds trouvent également le chemin de la finale.

Crédit photo : FFCyclisme

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire