Jeux olympiques

JO – Eileen Gu rentre dans l’histoire après un nouveau titre olympique

Eileen Gu

Eileen Gu a déclaré qu'elle ressentait “beaucoup de pression” à l'approche de ses propres Jeux olympiques d'hiver, mais elle s'est montrée à la hauteur à Pékin 2022. Après l'or en big air et l'argent en slopestyle, la star chinoise d'origine américaine a remporté la médaille d'or en halfpipe, devenant ainsi la première skieuse acrobatique à remporter trois médailles lors d'une même olympiade. À tout juste 18 ans, elle semble capable de dominer ce sport pour les années à venir.

Eileen Gu est entrée dans l'histoire à tout juste 18 ans, devenant la première skieuse acrobatique à remporter trois médailles à des Jeux olympiques. Tout a commencé par une médaille d'or en big air, avec des descentes de 93,75 et 94,50 qui ont permis à la star chinoise d'origine américaine de battre la Française Tess Ledeux de 0,75 point.

La médaille d'argent en slopestyle a ensuite été remportée grâce aux 86,23 de Gu lors de sa dernière descente, à seulement 0,33 point de la médaillée d'or suisse Mathilde Gremaud.

Et enfin, l'or à nouveau, avec Gu qui a dominé la finale de halfpipe – son score de 95,25 à la deuxième manche a dépassé de 4,5 points la médaillée d'argent et championne en titre Cassie Sharpe. “J'ai ressenti beaucoup de pression. Je savais qu'on s'attendait à ce que je gagne, mais cela dit, il y a tellement de femmes extraordinaires et tellement de filles qui sont compétitives, qui font avancer le sport et qui font constamment de leur mieux”, a-t-elle déclaré à la BBC. “Rien n'est donc acquis, je ne suis pas arrivé ici en pensant que j'allais gagner à 100 %. Bien sûr, c'était mon objectif, mais je ne l'ai pas pris pour acquis. Je me sens fantastique en ce moment” a t-elle ajouté.

“Tout est dans la tête, surtout en compétition. J'ai beaucoup travaillé à cet égard et j'ai l'impression que mon plus grand atout est mon cerveau, donc être capable de l'utiliser à mon avantage a été incroyablement bénéfique tout au long des Jeux. Ma mère et moi, parce que je passe tellement de temps avec elle, lui parler, c'est presque comme me parler à moi-même. Elle me connaît assez bien pour savoir ce que j'ai besoin d'entendre à ce moment-là. Aujourd'hui, je me sentais plutôt bien mais je n'ai pas eu un super entraînement, donc elle m'a juste rassuré et c'est tout ce que j'avais besoin d'entendre.”

Le premier run de Gu aurait été suffisant pour l'or, et avant son run final, elle était déjà confirmée d'être championne olympique, déchirant en célébrant avec ses entraîneurs au sommet avant de descendre pour un tour de victoire.

“Gu continue d'écrire l'histoire du freeski”, a déclaré Ian Findlay dans les commentaires d'Eurosport. “Elle est la première à repartir avec trois médailles lors d'une seule édition des Jeux olympiques. Sa deuxième médaille d'or de ces Jeux, elle n'arrive pas à y croire. Regardez ses émotions. Nous pourrions avoir un tour de victoire ici.”

Le triplé de Gu intervient après qu'elle ait fait de même aux championnats du monde et aux Winter X Games de l'année dernière, ainsi qu'aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2020.

L'impressionnant palmarès d'Eileen Gu

Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 – Or en Half-pipe, or en big air, argent en slopestyle.
Championnats du monde d'Aspen 2021 – Or en Half-pipe, or en slopestyle, bronze en big air
Aspen 2021 Winter X Games – Or en Superpipe, or en slopestyle, bronze en big air
Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de Lausanne en 2020 : or en halfpipe, or en big air, argent en slopestyle.

Elle a finalement supporté la pression d'être un espoir local à ces Jeux, où elle est devenue la tête l'affiche de la délégation chinoise, mais a également été obligée de répondre aux questions sur les raisons pour lesquelles elle a choisi de représenter la Chine plutôt que les États-Unis.

Findlay a ajouté : “Elle était sous pression, elle a eu beaucoup de questions de la part des médias et elle y a bien répondu. Elle a 18 ans, elle se retrouve devant les médias du monde entier. Elle s'est livrée avec beaucoup de pression avant ces Jeux. Elle a été le visage de Pékin 2022. Elle repart avec trois médailles. L'or dans le big air, l'argent dans le slopestyle, et maintenant l'or dans le halfpipe. Seules Kelly Sildaru et Gu ont participé aux trois épreuves”.

“Gu est la référence. Elle a remporté toutes les Coupes du monde cette saison, elle est maintenant médaillée d'or en halfpipe. J'ai hâte de voir où elle va mener ce sport. Représenter la Chine, avec deux médailles d'or et une d'argent, est un exploit remarquable.”

“Elle a déjà la tête et les épaules au-dessus de tout le monde en ce moment. Comme nous l'avons vu dans le ski masculin, le double liège et les 1260 arrivent, et si quelqu'un est capable de faire du ski féminin, c'est Eileen Gu.” a déclaré James Webb Findlay ajoute : “C'est similaire à la domination de Chloe Kim dans le snowboard pipe féminin.”

Dernières publications

En haut