Equipes de France

JO – Handball (F) : les Bleues qualifiées pour les quarts de finale

La France n’a pas tellement tremblé cette nuit pour battre le Brésil au Yoyogi Center, s’imposant 29-22 et assurant sa qualification pour les quarts de finale. Ce sera face à la Norvège ou aux Pays-Bas.

C’est le match de la peur. Une défaite aujourd’hui condamnerait l’équipe de France féminine de handball. Ce serait un retour express au pays, une élimination par la petite porte. Mais rien de tout ça finalement. Les Bleues ont dominé leurs adversaires brésiliennes de la tête des épaules, avec beaucoup plus de constance et de consistance que lors des premiers matchs. Le Brésil est donc éliminé de la compétition olympique.

Début de rencontre un peu tendu avec beaucoup d’imprécisions des deux nations dans leurs passes et tirs. De leur côté, les Françaises mettent les barbelés en défense et le Brésil souffre (3-2 ; 7e). Les Bleues réalisent le premier break du match un peu avant le quart d’heure de jeu. Elles trouvent de plus en plus les ailes pour faire aboutir leurs actions. La capitaine Coralie Lassource marque par deux fois (7-5 ; 14e).

Difficile de faire une meilleure entrée qu’Océane Sercien-Ugolin. Trois buts sur ses trois premiers shoots et une passe bien sentie pour Allison Pineau, la France prend le large (14-8 ; 23e). Comme leurs homologues masculins, la domination est forte contre cette équipe sud-américaine. Défensivement au point, les filles d’Olivier Krumbholz creusent l’écart à la pause et font un premier pas vers la qualification en quarts de finale (17-11 ; 30e).

À sens unique

Le Brésil entre mieux dans cette seconde période avec quatre buts rapides et toujours un sans-faute au jet de 7 m. Cléopâtre Darleux a fait son entrée dans la cage après une mi-temps moyenne d’Amandine Leynaud (19-15 ; 36e). L’écart fluctue sur cette deuxième partie de match, les gardiennes se montrant à leur avantage. Moins en vue que sur les autres rencontres, Pauletta Foppa est trouvée plus facilement à l’intérieur depuis quelques minutes (24-17 ; 46e).

C’est alors la panne sèche offensivement pour la sélection brésilienne. Trois buts inscrits en 17 minutes, c’est bien entendu trop peu pour embêter cette équipe de France qui file tout droit vers la phase à élimination directe (27-18 ; 51e). La France termine le match à son rythme, Cléopâtre Darleux continuant de bloquer des tirs adverses (45% de parades), et le score final est de 29-22.

Les Françaises sont officiellement quart de finaliste, comme lors des deux dernières éditions. Les vice-championnes olympiques termineront à la 3e ou à la 4e place de leur groupe et affronteront les Pays-Bas ou la Norvège pour ce qui sera, quoi qu’il arrive, un choc.

Crédit photo : Susana Vera/Reuters

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire