Athlétisme

JO Paris 2024 : Renaud Lavillenie ne disputera pas les Jeux olympiques

En échec à 5,72 m ce dimanche aux Championnats de France d'athlétisme, Renaud Lavillenie a manque les minimas pour les JO de Paris 2024. Il manquera l'évènement pour la première fois de sa carrière.

Pas de Jeux olympiques pour Renaud Lavillenie. Encore en chasse des minimas, fixés à 5,82 m, le perchiste participait ce dimanche aux Championnats de France à Angers, compétition qui était sa dernière occasion de réaliser les minimas et ainsi de valider sa qualification pour les JO de Paris 2024. En échec à trois reprises à 5,72 m, le Clermontois n'a donc pas validé la barre nécessaire pour se qualifier et ne participera pas aux Jeux olympiques. Une première dans sa carrière.

Candidat pour être porte-drapeau

À 37 ans, Renaud Lavillenie a peut-être manqué sa dernière opportunité de participer aux Jeux olympiques. Titré à Londres en 2012, puis médaillé d'argent à Rio en 2016, il avait pris la huitième place il y a trois ans à Tokyo. En grande difficulté cette saison, il courrait après les minimas depuis plusieurs semaines et avait déjà essuyé plusieurs échecs lors de meetings où il pensait pouvoir valider sa qualification.

Bien que son début de saison ait été compliqué, Renaud Lavillenie croyait en ses chances de participer aux JO de Paris 2024. Le perchiste faisait même partie des six finalistes masculins pour être porte-drapeau lors de la cérémonie d'ouverture, lui qui avait été choisi par la Fédération française d'athlétisme aux dépens, notamment, de Kevin Mayer. La perche française aura tout de même des représentants à Paris, avec, notamment, Thibaut Collet.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut