Athlétisme

JO Paris 2024 : un monument français finalement absent ?

Dans un peu plus de sept mois maintenant vont démarrer les Jeux Olympiques de Paris 2024. À domicile, bon nombre d'athlètes français espèrent bien évidemment briller et récolter une voire plusieurs médailles. Hélas, parmi les meilleures chances de breloques tricolores, un absent de taille pourrait venir noircir le tableau…

Les JO Paris 2024, c'est dans 226 jours

C'est beaucoup et peu à la fois. Dans 226 jours sera donné le coup d'envoi des Jeux Olympiques de Paris 2024. Si de nombreuses questions concernant les installations et l'organisation restent en suspens, de surcroît avec les récentes interdictions de déplacement dans les stades de football, les athlètes, eux, poursuivent leur chemin vers la tant espérée qualification olympique et les fameux minima. À la maison, les Français seront-ils à la fête ? Une chose est certaine, les records de Pékin (43 médailles) et Atlanta (15 titres) seront sur le grill. Parmi les valeurs sûres, on pense bien sûr à Léon Marchand, Pauline Ferrand-Prévot, Clarisse Agbegnenou, mais aussi et surtout à la légende vivante Teddy Riner. Sans oublier les sports collectifs. Hélas, au rayon des incontournables, un athlète de taille pourrait manquer à l'appel dans la capitale l'été prochain.

Kevin Mayer privé de minima et de Jeux ?

Les 16 et 17 décembre prochain, Kevin Mayer devait profiter des Queensland Combined Events Championships de Brisbane, en Australie, pour atteindre les minima de 8460 points et valider sa présence aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Malheureusement, il n'en sera rien. En ce milieu de semaine, le forfait du natif d'Argenteuil, pas à 100%, a été acté. Autrement dit, pour participer aux prochains JO, Mayer devra impérativement briller à San Diego, aux États-Unis, en mars prochain. Dans le cas contraire, il ne pourra pas convoiter la médaille d'or d'une vie.

Crédit photo : Iconsport

Crédit photo : Iconsport

Pour rappel, Kevin Mayer, 31 ans, ce sont deux médailles d'argent olympiques à Rio et Tokyo, ainsi que deux titres de champions du monde, un titre de champion du monde en salle et trois autres médailles d'or aux Championnats d'Europe en salle. Un palmarès XXL qui pourrait bien ne pas représenter la France l'été prochain. Pour rappel, Mayer avait déjà abandonné aux derniers Mondiaux de Budapest, en Hongrie, l'été passé, la faute à un tendon d'Achille douloureux. Espérons que les doutes se dissipent d'ici quelques semaines maintenant.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut