Jeux olympiques

JO Paris 2024 : une légende du triathlon français absente !

Non retenu dans la sélection française, le triathlète Vincent Luis va manquer les Jeux olympiques de Paris 2024. À 34 ans, difficile de le voir un jour reparticiper à cet évènement.

Vincent Luis va rester sur la touche. Double champion du monde du triathlon sur courte distance (2019 et 2020), le natif de Vesoul n'a pas été retenu dans la sélection française pour les Jeux olympiques de Paris 2024. La France a préféré sélectionner Pierre Le Corre, de toute façon assuré de son billet puisqu'il avait rempli les critères de sélection établis par la fédération, ainsi que Léo Bergère et Dorian Coninx, les deux derniers champions du monde de la discipline.

Amertume comprise

Présent aux Jeux olympiques de Londres en 2012 (11e), Rio en 2016 (7e) et Tokyo en 2021 (13e), Vincent Luis n'aura donc pas l'occasion de briguer une quatrième participation consécutive aux JO. À 34 ans, l'occasion d'y reparticiper ne se présentera peut-être plus pour lui. Malgré cela, Luis est conscient que ses trois concurrents ont été meilleurs que lui. “Le seul qui est responsable, c'est moi. Si j'avais réussi à performer l'année dernière, si j'avais été meilleur cette année… J'assume tout. Si tu veux aller aux JO, il faut remplir les critères sinon tu es jugé sur tes deux dernières saisons, et voilà”, a-t-il déclaré dans une interview accordée à L'Equipe.

Tout de même amer sur les critères de sélection de la fédération et sur le manque de transparence et de clarté quant à sa sélection, Vincent Luis conserve un infime espoir de participer aux JO de Paris 2024. Victime d'une fracture du poignent et d'un petit bout d'os du coude sur le WTCS de Yokohama (Japon) à la mi-mai, Dorian Coninx ne devrait pas recourir de triathlon d'ici aux Jeux olympiques. S'il devrait être remis à temps, un léger doute subsiste quant à sa participation aux Jeux. Dans le cas où il déclarerait forfait, Vincent Luis serait le mieux placé pour prendre sa place.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut